La Série Originale La Série Animée La Nouvelle Génération Deep Space Nine Voyager Enterprise

Rédaction

Fiche rédigée par Topaze, le 27 Mai 2007.

Diaporama Episode ″Kir'Shara″
KIR'SHARA
Titre original:Kir'Shara
Num. production:ST:ENT-085
Prem. Diffusion US:03 Déc. 2004
Saison:4
Disque DVD:4-3
Référenciel:4/9
Episode Num.:85
 
Histoire:Michael Sussman
Réalisation:David Livingston
 
Distribution :
Robert Foxworth...V'Las
Jeffrey Combs...Shran
John Rubinstein...Kuvak
Gary Graham...Soval
Michael Reilly Burke...Koss
Kara Zediker...T'Pau
Todd Stashwick...Talok
Jack Donner...Prêtre Vulcain
Date Indéterminée
 
Dans la salle du Haut Commandement, V'Las montre à ses ministres un diagramme de la position des vaisseaux Andoriens : ils se sont regroupés autour de la planète Panakar pour la défendre.  Kuvak est étonné car les Vulcains ont donné cette planète aux Andoriens il y a deux ans de cela en vertu du traité qu'ils ont signé.  V'Las explique que les Andoriens pensent que les Vulcains s'apprêtent à reprendre la planète car les Vulcains ont lancé des sondes automatiques qui utilisent de fausses signatures de distorsion pour faire croire aux Andoriens que la flotte Vulcaine se déplace vers Panakar pour éloigner la flotte de la Garde Impériale de leur planète mère.  Kuvak s'étonne de ne pas avoir été mis au courant mais V'Las explique que cette information n'est connue que de quelques personnes car il craignait que des espions Andoriens aient réussi à infiltrer le Haut Commandement.  Il montre alors la véritable position de la flotte Vulcaine, près de Regulus, qui se prépare à une attaque surprise sur Andoria.  Kuvak lui rappelle que plusieurs membres du Haut Commandement ne sont pas favorables à une attaque si précoce.  V'Las lui rappelle alors que les Andoriens ont récupéré le prototype d'arme de destruction massive Xindie et qu'ils sont en train d'équiper leurs vaisseaux avec cette technologie.  Pour preuve, il montre un enregistrement issu du vaisseau de Shran, montrant les essais de tir du prototype Xindi.  Il ajoute que devant une telle menace, il ne veut pas attendre que les Andoriens frappent les premiers.
Sur l'Enterprise, Tucker reçoit Reed et ce dernier exprime ses doutes : Tucker a désobéi à un ordre direct de l'amiral Gardner et il risque la court martiale.  De plus, il pense que les Vulcains ont raison de prendre les devants en se dirigeant vers Andoria.  Il rappelle enfin que la Terre est alliée à Vulcain et que Starfleet ne devrait donc pas s'en mêler.  Tucker lui rappelle qu'en cas de guerre, la Terre serait impliquée.  Il le congédie pour recevoir Soval.  Il explique au Vulcain qu'il pense que les Andoriens auront du mal à les croire mais qu'il connaît peut-être un Andorien qui les écoutera : Shran.  Soval pense avoir un moyen de contacter ce dernier.
Sur Vulcain, T'Pau explique à Archer que les Syrannites survivants se sont réfugiés dans la montagne.  T'Pol veut rejoindre l'Enterprise au plus tôt pour prévenir Starfleet de la situation mais Archer veut se rendre dans la capitale pour y apporter le Kir'Shara, qui contient les écrits originaux de Surak.  Il espère que cette révélation changera le comportement des principaux membres du Haut Commandement et que cela permettra d'éviter la guerre avec Andoria.  T'Pol se demande de quoi le capitaine parle et ce dernier explique qu'il s'agit de souvenirs provenant de Syran.  T'Pol doute à la fois de l'authenticité du Kir'Shara et de l'état mental du capitaine, mais ce dernier la rassure sur son état mental.  Il ajoute que des forces sont en action sur Vulcain pour défaire ce que Surak a mis en place il y a 1800 ans.  S'il échoue, Vulcain sombrera dans le chaos comme dans le passé.  Peu après, T'Pau sauve le petit groupe de décharges électromagnétiques générées par la gallacite, un minerai présent en grande quantité qui réagit à la présence de métal et qui génère les perturbations géomagnétiques de la Forge.

Dans la salle du Haut Commandement, Kuvak annonce que les patrouilles ont capturé huit Syrannites mais que Syran n'est pas parmi eux.  Selon les prisonniers, Syran est mort dans le désert mais ils ont ajouté qu'un Terrien a récemment rejoint les Syrannites : le capitaine Archer.  Ils ont également dit que T'Pau et le Terrien avaient trouvé le Kir'Shara.  V'Las dédaigne cette information car il n'a jamais cru à l'existence de cet artefact.  Mais Kuvak lui rappelle que des scientifiques Vulcains ont prouvé son existence et que certains d'entre eux pensaient qu'il se trouvait dans le désert de la Forge.  V'Las l'accuse d'avoir trop écouté la propagande Syrannite.  Il le congédie et une fois le ministre parti, il demande à son ordonnance de joindre le major Talok et il lui ordonne de traquer et d'éradiquer tous les Syrannites restants.
Dans l'espace, l'Enterprise arrive dans l'espace Andorien, près d'une nébuleuse et Tucker et Soval essaient d'entrer en contact avec Shran.  Dans son message, Soval annonce qu'il sait que la flotte Impériale est cachée dans la nébuleuse.  Dans un premier temps, rien ne se passe, puis trois vaisseaux émergent de la nébuleuse et Shran se rend à bord de l'Enterprise.  Sur place, Soval présente le plan d'invasion des Vulcains : il explique que la flotte est regroupée près de Regulus, à la limite de la portée des stations radar Andoriennes.  Il ajoute que le Haut Commandement pense que les Andoriens ont récupéré le prototype Xindi d'arme de destruction massive.  Shran est outré et il prend Tucker à témoin : Archer a détruit le prototype.  Il ajoute que si les Vulcains attaquent, la Garde Impériale répliquera et que ce sera un désastre pour les deux planètes.  Soval lui demande d'intercepter la flotte Vulcaine.  Shran est surpris de la trahison de Soval mais il accepte d'en parler à ses supérieurs.
Dans le désert Vulcain, T'Pol pense que c'est de la folie de se diriger vers la capitale et elle pense que le capitaine a surtout besoin d'un médecin ou d'un prêtre pour le soigner.  Elle se dispute avec T'Pau, puis elle s'excuse de son comportement, mettant sa nervosité sur le compte de la mort récente de sa mère, T'Les.  T'Pau accepte ses excuses et elle propose d'effectuer une fusion mentale avec T'Pol pour lui communiquer tout ce qu'elle sait de T'Les.  T'Pol refuse, expliquant qu'elle souffre du syndrome de Pa'an.  Mais loin de s'en formaliser, T'Pau explique que ce syndrome est extrêmement ancien : il existait déjà du temps de Surak.  Ce syndrome n'est en fait pas contagieux mais il est provoqué par une mauvaise pratique de la fusion mentale de la part de celui qui initie le lien.  Elle propose alors de soigner T'Pol en pratiquant une fusion mentale qui permettra de soigner la jeune femme en rétablissant son équilibre neurologique.  T'Pol accepte.  Un peu plus tard, T'Pol et Archer débattent de la philosophie des Syrannites.  T'Pol juge que les Syrannites sont trop radicaux, mais le capitaine explique que selon lui, beaucoup de Vulcains jugeraient l'attitude de T'Pol au moins aussi extrême, du fait que la jeune femme vit entourée de Terriens depuis quatre ans et qu'elle a choisi de rejoindre Starfleet.  De son côté, le capitaine avoue que le fait de porter le katra de Surak en lui commence à le changer profondément.  Il envisage même de pratiquer des séances de méditation Vulcaine lorsqu'il sera revenu sur son vaisseau.

Dans l'espace, Shran est prévenu par la passerelle que la signature biologique de Soval a été isolée sur l'Enterprise et Shran le fait téléporter directement dans une salle de torture.  Shran, commence à torturer Soval pour lui faire avouer l'emplacement véritable de la flotte Vulcaine.  Il utilise un champ neurosynaptique qui abaisse le contrôle mental de l'ancien ambassadeur sur ses émotions.  Ce dernier voit avec horreur son contrôle lui échapper, ce qui le fait bien plus souffrir que la douleur.  Malgré ces traitements, Soval insiste sur le fait qu'il a toujours été honnête vis-à-vis de Shran et des Andoriens, notamment lors de la négociation du traité, deux ans auparavant, et qu'il ne dit que la vérité.  Mais Shran continue à ne pas le croire, refusant d'accepter que la flotte d'invasion viendra de Regulus.  Il augmente peu à peu la puissance de la machine.  Il insiste pour connaître la véritable position des vaisseaux Vulcains.  Perdant son contrôle, Soval le traite de fou : à l'avenir, Shran sera synonyme de " fou " en Andorien car il sera tenu responsable du désastre qui se prépare pour ne pas l'avoir cru.
A bord de l'Enterprise, l'équipage s'est enfin aperçu de la disparition de Soval et Tucker conclut rapidement que c'est Shran qui l'a fait enlever lorsque les senseurs détectent une signature biologique Vulcaine sur le vaisseau de Shran.  Il contacte ce dernier, mais les trois vaisseaux Andoriens retournent dans la nébuleuse.  Il fait mettre le cap sur la nébuleuse qui abrite une grande partie de la flotte Andorienne et il finit par retrouver le vaisseau de Shran.  Ayant prévenu ce dernier il ordonne de tirer sur le vaisseau Andorien.  Shran finit par reconnaître que c'est bien lui qui détient Soval.  La persistance du Vulcain et le soutien des Terriens terminent de le convaincre que l'ancien ambassadeur a dit la vérité.  Il renvoie Soval sur l'Enterprise et il ordonne le redéploiement de la flotte conformément aux informations fournies par le Vulcain.  Peu après, il revient sur l'Enterprise pour prendre des nouvelles du Vulcain.  Phlox explique que les dommages subis auront disparu en deux jours.  Tucker est révolté par l'attitude Shran, mais ce dernier explique qu'en redéployant la flotte, il prend un risque énorme : s'il se trompe, c'est Andoria qui en subira les conséquences.  C'est le courage de Soval qui l'a fait changer d'avis.  Il ne veut plus de cette méfiance et de cette suspicion permanente entre les deux peuples.  Il fournit alors les coordonnées auxquelles la rencontre des deux flottes aura lieu.  Il demande ensuite à Tucker que l'Enterprise se joigne aux Andoriens pour arrêter les Vulcains.
Dans le désert de la Forge, le lieutenant Talok et ses soldats se sont équipés de lirpas, puisque les armes à énergie ne peuvent pas fonctionner dans cette région.  L'escouade finit par trouver T'Pau, Archer et T'Pol.  Au cours du combat, T'Pol est blessée et T'Pau oblige Archer à plonger dans un couloir adjacent pour protéger le Kir'Shara, abandonnant T'Pol, inconsciente.  Quelques temps, plus tard, lorsque T'Pol reprend conscience, elle explique qu'elle est une Syrannite et que Archer emmène le Kir'Shara au mont Seleya.  Or, en temps que Syrannite, elle ne peut pas mentir.  Talok, qui a servi sous ses ordres dans le passé, lors d'une opération sur Tomed, lui demande pourquoi elle a trahi le Haut Commandement, et la jeune femme répond simplement que Haut Commandement est corrompu.  Le groupe repart et lorsque T'Pau et Archer retrouvent leurs traces, ils remarquent qu'il se dirige dans la direction opposée à celle de la capitale.  Archer a compris que T'Pol a décidé d'éloigner les gardes et il décide de la suivre et de chercher à la délivrer, expliquant à T'Pau qu'elle peu lui épargner son discours concernant " l'intérêt de tous qui prime sur les besoins d'un seul ".  Ils parviennent finalement à rejoindre Talok et ses hommes et ils les neutralisent en les attirant dans une région riche en gallicite : les armes en métal attirent les décharges qui électrocutent les gardes.  Malheureusement, T'Pol n'est plus avec eux : T'Pol a été directement envoyée au Haut Commandement, où V'Las veut la faire exécuter pour haute trahison.  Quelques heures plus tard Archer et T'Pau arrive aux frontières de la capitale.  T'Pau affirme que la présentation du Kir'Shara au Haut Commandement sera suffisante pour convaincre les ministres de retirer leur confiance à V'Las.  Elle ajoute qu'ils ne pourront entrer à pied dans le bâtiment mais qu'il vaut mieux s'y téléporter.  Archer sourit et il lui explique qu'il connaît quelqu'un qui pourra leur fournir les codes nécessaires.

Dans l'espace, les senseurs de l'Enterprise détectent l'approche de 12 croiseurs.  Shran annonce à Tucker que les renforts Andoriens ne les rejoindront pas à temps pour affronter la flotte Vulcaine.  Tucker décide alors de tenter l'impossible et il ordonne à Reed de placer l'Enterprise entre les deux flottes.  Dans un premier temps, les Vulcains hésitent sur la démarche à suivre et Tucker contacte V'Las, lui expliquant que la Terre sait tout des ses plans d'attaque.  Dans la salle du Haut Commandement, Kuvak demande à V'Las d'abandonner l'attaque car la situation a complètement changé : les Vulcains n'ont plus du tout l'effet de surprise, ce qui risque d'entraîner des pertes considérables dans les deux flottes.  De plus, les senseurs montrent que les vaisseaux Andoriens ne sont pas équipés de technologie Xindie mais de canons à particule classiques.  V'Las ordonne pourtant à sa flotte d'attaquer et de détruire l'Enterprise.  Kuvak s'interpose et demande l'annulation de cet ordre.  V'Las donne l'ordre à un garde de surveiller Kuvak et il prévient ce dernier qu'il le fera arrêter s'il s'interpose une fois de plus.
Dans l'espace, la bataille a commencé et l'Enterprise se trouve dans les tirs croisés.  Tucker ordonne d'éloigner le vaisseau mais quelques minutes plus tard, Reed annonce qu'un vaisseau Andorien est en difficulté : son générateur de distorsion a été touché et un croiseur Vulcain se dirige vers lui pour l'achever.  L'Enterprise se porte à sa rencontre et tire sur lui pour détourner son attention.  Conformément aux ordres de V'Las, le croiseur fait feu sur le vaisseau de Starfleet qui perd rapidement ses défenses et est durement touché.  Il devient une cible facile pour les croiseurs Vulcains.
Sur Vulcain, Archer et T'Pau entrent dans la salle du Haut Commandement avec le Kir'Shara.  Lorsqu'ils entrent dans la salle principale, Kuvak en profite pour désarmer le garde qui le tenait en joue.  V'Las désigne T'Pau comme une dangereuse anarchiste et une menteuse mais Archer montre le Kir'Shara et il déclenche la projection holographique des écrits de Surak.  Les ministres sont émerveillés par la projection et Kuvak assure d'une analyse quantique sera faite pour dater l'artefact, ce que T'Pau accepte.  Mais V'Las est furieux et il ordonne la destruction de l'artefact.  Il s'approche de l'objet pour le briser mais voyant cela, Kuvak se saisit d'une arme et il tire sur V'Las, le neutralisant.  Prenant le commandement, il contacte la flotte Vulcaine et il ordonne son retrait immédiat de l'espace Andorien.  V'Las est arrêté et démis de ses fonctions.  Il est de plus accusé de l'attentat de l'ambassade Terrienne.

Dans l'espace, l'attaque sur l'Enterprise cesse soudainement et Reed indique que la flotte Vulcaine fait demi-tour.  Tucker est contacté par le capitaine Archer qui lui demande de revenir sur Vulcain dès que le vaisseau sera en état de voyager en vitesse de distorsion.
Quelques heures plus tard, l'Enterprise et la flotte sont de retour et Archer se rend sur le vaisseau avec T'Pol.  Quelques heures plus tard, cette dernière reçoit la visite de Koss, son mari qui lui explique que c'est lui qui a fourni les codes d'entrée au capitaine et à T'Pau lorsqu'il a su qu'elle était en danger.  Il lui explique qu'il a décidé de la libérer de ses vœux : il sait que T'Pol ne s'est mariée avec lui que pour le bien de sa mère.  Etant donné que cette dernière est décédée, il sait que ce mariage n'a plus aucune valeur aux yeux de la Vulcaine.  Il fait ses adieux à T'Pol et quitte ses quartiers.
Le capitaine Archer revient une fois encore sur Vulcain, où il a rendez-vous avec un grand prêtre Vulcain (celui qui a célébré le mariage de T'Pol) pour participer une dernière fois au rite du Fal-tor-pan afin d'être libéré du katra de Surak, qui va être transmis au prêtre.  T'Pau explique au capitaine que le peuple de Vulcain connaît maintenant son histoire et qu'il lui sera à jamais redevable d'avoir retrouvé le Kir'Shara.  Kuvak remercie à sont tour le capitaine et son équipage pour avoir évité le début d'une guerre interstellaire.  Il explique que le Haut Commandement a été dissout et qu'à partir de maintenant, les Terriens se sont plus sous la tutelle des Vulcains, qui n'interféreront plus dans leurs affaires.
Ailleurs, sur Vulcain, V'Las est en train de rendre des comptes à son contact : il a échoué à détruire les Syrannites et leur mouvement et il a échoué à déclencher une guerre.  Tombé en disgrâce, il demande à être évacué.  Mais son contact, un Romulien, lui refuse cette possibilité et il le rassure : la réunification entre les deux peuples n'est qu'une question de temps.
BuckarooHors Ligne Buckaroo,  le 03 Fév. 2009 à 12H17'
Suite et fin de l'arc Vulcain. Mike Sussman s'y colle et à vrai dire s'en sort beaucoup mieux que le dernier acte des augments.

Le meilleur, c'est toute la partie avec Trip aux commandes du NX, qui dans la veine d'un James T. Kirk se fout des ordres de Starfleet et du conseil Vulcain et va au devant de la flotte Andorienne pour prévenir une guerre. La scène ou Reed questionne sa décision est forte et prouve de A à Z que Trip est arrivé à maturité et qu'il est sans aucun doute le meilleur personnage de la série . Grâce à lui, l'esprit Star Trek gagne du terrain sur les va en guerre républicains de l'univers ( Berman/ Braga ? ) ! yeeeah !!!

& quel ( demi ) surprise de retrouver Shran à la tête de la flotte Andorienne . Jeffrey Combs c'est "two thumbs up !” assuré comme dirait nos amis US . Tendu comme un arc, électrifiant la pièce de suavité, Shran emporte tout sur son passage . Ces apartés avec Soval sont excitantes, même si on ne comprends pas trop l'utilité de la torture ( juste pour l'effet ? ), les dialogues ( notamment l'histoire de Nirak le fou ) sont bons et aurait été tout aussi bon et peut être plus « Trek » autour d'une table de négociations.

La partie sur Vulcain poursuit sa voie sur la route de l'esprit Vulcain avec entre les main le Kir'shara la bible des vulcain ecrit par la main de Jés.. euh de Surak lui même. Bon un bouquin, c'est bien loin d'être une preuve de foi.. Encore une fois, c'est peu trop naïf et simpliste et on fait du « religieux », mais vraiment de loin pour ne pas vouloir froisser personne.

Comme en témoigne, une scène intrigante ou Archer et T'pol ont une conversation sur la foi de croire aux possibilités contre la rationalisme scientifique, dés que cela va devenir chaud et excitant pour tout amateur de débat métaphysique, la conversation coupe court ( Mike Sussman n'en est pas à sa première ) pour laisser place à des scènes de Kung Fu Fighting Vulcain monotone . Car le reste n'est hélas qu'une course poursuite dans les décors arides de Vulcain, qui l'empêche pas de tomber dans une énorme ellipse narrative au portes de la capitale : Comment Archer et T'pau rentrent dans la capitale avec l'aide du mari de T'pol . On voit laisse imaginer, la faute aux temps sans doute .

Toujours le gros point noir de cet Arc, l'Administrateur V'las qui en rajoute une couche dans le genre « gros méchant marqué sur mon front, mais personne ne le voit « .

Il lance donc une attaque préventive contre Andoria, à base de preuves tarabiscotés ( l'arme Xindi lol !), là on commence à se poser des questions dans le conseil ( enfin un seul s'en pose, les autres figurent ), mais le pire personne n'agit. Vu le bagage du bonhomme dans les épisodes précédents ( conspiration, génocides, attaque sur un allié. Que du lourd! ), faut pas sortir de Saint Cyr pour voir que ce type a pêté un câble !... A moins qu'on veut nous faire un pastiche de l'administration Bush, rien n'est moins sûr.

Non, faut vraiment que le Ki'shara arrive dans la salle du conseil pour éclairer tout ce beau monde sur la dangerosité de V'las.. Jésu.. Surak est revenu parmi les siens et la clairvoyance logique qui elle n'avait jamais quitté le Trekker revient en terre Vulcainne.

T'pau devient l'administrateur, Soval est de nouveau ambassadeur. Les Vulcains foutent la paix aux humains, T'pol est guérit de sa maladie et libérer de son mari (pourtant fort sympathique pour un vulcain ) . Tout rendre dans l'ordre, l'esprit Vulcain a été réinitialisé !

Quand à V'las, il croupit en prison…Euh et bien non le vilain méchant pas beau, coupable de conspiration, d'assassinats, de génocide, d'attaque sur un allié, et d'une déclaration de guerre est laissé libre comme l'air !! Les fous!.... Libre d'aller retrouver dans une caverne obscure, le fourbe agent Romulien caché derrière tout ça héhéhéhé ! .. Tout s'explique donc ! Bon, c'est un peu facile vous allez me dire, mais ça reste fun. Trop sérieux s'abstenir..

87% d'avis favorable.

Commentaires

1 Commentaire

Posté par Buckaroo, le 03 Février 2009.

Poster le second Commentaire

Statistiques

Page consultée 160 fois ce mois.

Page consultée 19484 fois au total.

Nouveaux Venus

"Vous n'avez pas pu résister à la tentation de me poursuivre, n'est-ce pas Capitaine?"

Pour l'uniforme

Michael Eddington

En ligne

46 visiteurs en ligne

aucun membre connecté

440 membres inscrits
Valid XHTML  Valid CSS Valid CSS

Back To Top