La Série Originale La Série Animée La Nouvelle Génération Deep Space Nine Voyager Enterprise

Rédaction

Fiche rédigée par Topaze, le 27 Mai 2007.

Diaporama Episode ″Le côté obscur du miroir″
LE CÔTÉ OBSCUR DU MIROIR
Titre original:In a Mirror, Darkly
Num. production:ST:ENT-094
ST:ENT-095
Prem. Diffusion US:22 Avr. 2005
29 Avr. 2005
Saison:4
Disque DVD:4-5
Référenciel:4/18
4/19
Episode Num.:94 & 95
 
Histoire:Michael Sussman
Manny Coto
Scénario:Michael Sussman
Réalisation:James L. Conway
Marvin V. Rush
 
Distribution :
Vaughn Armstrong...Capitaine Maximilian Forrest
Franc Ross...Humain grisonnant
Gary Graham...Soval
Gregory Itzin...Amiral Black
John Mahon...Amiral Gardner
Derek Magyar...Kelby
Pat Healy...Alien
David Sobolov...Slar
Date Indéterminée
 
Le 6 avril 2063, les Vulcains atterrissent pour la première fois sur la Terre pour établir le Premier Contact et Zefram Cochrane est là pour les accueillir.  Mais autour de lui, une foule hostile se forme et lorsque le Vulcain salue Zefram, ce dernier sort une arme, abat le visiteur extra-terrestre et encourage les autres à attaquer les Vulcains.  La foule se précipite sur les Vulcains, les massacre et prend le contrôle du vaisseau et de l'équipage, modifiant pour toujours l'Histoire.
Le 15 janvier 2155, sur l'ISS Enterprise, le capitaine Forrest, le commandant Archer et le major Reed, des commandos de Starfleet, assistent à une démonstration de la chambre de torture que le docteur Phlox vient de mettre au point.  La victime est un membre de l'équipage Tellarite qui a été choisi par Reed.  L'Enterprise se prépare à rejoindre la flotte Terrienne pour lancer une attaque de grande envergure contre les races rebelles mais Archer demande à Forrest s'il a tenu compte de son rapport.  Forrest explique qu'il n'est pas prêt à dérouter l'Enterprise pour aller vérifier les dires d'un rapport anonyme signalant la présence d'un vaisseau très évolué technologiquement dans l'espace Tholien.  Lorsque Archer insiste, Forrest lui propose soit de s'incliner, soit de prendre la place du Tellarite dans la chambre de torture.

Un peu plus tard, dans ses quartiers, le capitaine Forrest explique à Sato, qui est sa maîtresse, que les informations de la propagande sur la bataille de Tau Ceti sont plus que fausses.  La bataille a été un désastre pour l'Empire Terrien : 12 vaisseaux ont été détruits.
Le lendemain matin, Forrest est attaqué par Reed et Mayweather : sur l'ordre d'Archer, une mutinerie est déclenchée et Archer fait mettre Forrest en cellule.  Il se rend alors sur la passerelle, où le commandant T'Pol occupe temporairement le fauteuil du capitaine.  Archer lui ordonne de se lever et de lui laisser la place.  Il annonce alors à l'équipage qu'en tant que Premier Officier, il a destitué Forrest et il a pris le commandement.  Son premier ordre et de dérouter l'Enterprise vers l'espace Tholien pour une mission de la plus haute importance qui, si elle réussit, permettra d'écraser la Rebellion une fois pour toute.  Il ordonne ensuite à T'Pol de se rendre dans le hangar 2 pour y récupérer un dispositif de camouflage Suliban et d'aider Tucker à l'adapter au vaisseau.
Peu après, Archer montre à T'Pol le fusil à pompe avec lequel Cochrane a tué le premier Vulcain, empêchant ainsi la première invasion de la Terre par les Vulcains.  Grâce à cela, ce sont les Terriens qui ont soumis les Vulcains en esclavage et non le contraire.  Il ajoute alors qu'elle ne doit jamais oublier qu'elle n'est qu'une Vulcaine.  Il lui annonce ensuite qu'elle est promue au rang de Premier Officier, n'en déplaise à Reed.  Il lui demande de considérer cette promotion comme un remerciement aux Vulcains dont la technologie a permis aux Terriens de développer leur empire.  T'Pol sort de la pièce et un garde fait entrer Sato.  Archer lui explique qu'il a besoin d'elle et de son expertise linguistique mais celle-ci a compris qu'il n'a jamais accepté qu'elle le quitte pour Forrest.  Elle ajoute que sans les manigances des amiraux de Starfleet, c'est Archer qui aurait été capitaine de l'Enterprise depuis le début.  Enfin, elle s'approche d'Archer, l'enlace et ajoute que selon la coutume, tout ce qui appartenait à l'ancien capitaine appartient au nouveau.  Pendant qu'ils s'embrassent, elle sort un couteau de son pantalon mais Archer arrête son geste et la repousse.  Ils sont interrompus par un appel de T'Pol qui annonce que les senseurs ont repéré la signature de distorsion que Archer recherchait.  Archer se rend sur la passerelle au moment où un vaisseau Tholien attaque l'Enterprise.  Reed neutralise le vaisseau et téléporte le pilote en chambre de décontamination juste avant que le vaisseau n'explose.  Peu après, Archer et Sato se rendent auprès du Tholien et Archer lui demande où est le vaisseau Terrien qu'ils ont capturé.  Le Tholien refuse de répondre et Phlox propose de modifier les conditions atmosphériques de la chambre pour le rendre plus coopératif.  Le Tholien finit par avouer que le vaisseau est dans le système de Vintak, près d'une géante gazeuse.  Puis l'alien émet une sorte de signal à haute fréquence et Sato conclut qu'il s'agit d'un appel de détresse qui est émis grâce à la structure cristalline de l'entité.  En quittant les lieux, Archer demande à Phlox de trouver un moyen d'assommer la créature.

En salle des machines, Tucker, gravement brûlé par des radiations Delta, et T'Pol essaient de mettre en place le dispositif de camouflage Suliban et tout en travaillant, Tucker demande à T'Pol de demander à Archer une promotion pour lui.  Il lui rappelle qu'il l'a " aidée " pendant son dernier Pon Farr.  Soudain, une surcharge de propage le long du câble d'alimentation et elle fait exploser une partie du dispositif de camouflage.  Archer est furieux de ce contretemps et il soupçonne un sabotage.  Il ordonne à Reed d'enquêter et il se rend ensuite dans les cellules pour interroger Forrest.  Il explique qu'il sait que l'amiral Black a introduit un espion dans l'équipage, mais Forrest nie savoir de qui il s'agit.  Archer demande à Mayweather, son garde du corps, de fouiller dans les fichiers de Forrest.  De son côté, Reed mène son enquête et il découvre que le saboteur devait disposer de certaines connaissances pour effectuer la surcharge.  Toutes les pistes mènent à Tucker et ce dernier est alors placé en chambre de torture.  Archer essaie de lui faire avouer qu'il travaille pour Black mais Tucker nie tout.  Archer finit par quitter la pièce, laissant l'ingénieur aux bons soins de Reed…
Alors qu'il est dans ses quartiers avec Sato, Archer comprend soudain que ce n'est pas Tucker le saboteur, mais T'Pol.  Il s'empare d'une arme et sort de ses quartiers.  Pendant ce temps, T'Pol, accompagnée de deux membres d'équipage Vulcains se rend vers les cellules et, ayant neutralisé les gardes, elle libère Forrest.  Archer arrive sur les lieux, mais il doit battre en retraite.  Forrest et ses alliés investissent la passerelle et ils en prennent facilement le contrôle.  Mais ils s'aperçoivent vite que le commandes sont inopérantes : il est impossible de modifier le cap du vaisseau ou de l'arrêter.  Archer se présente alors et explique que même lui ne peut modifier la situation.  Furieux, Forrest place Archer en salle de torture, le laissant aux soins de Phlox pendant plus de 10 heures.

Le lendemain, il vient délivrer Archer, expliquant que c'est l'amiral Gardner qui a ordonné sa libération : apparemment, les données que Archer a envoyé à Starfleet ont convaincu les amiraux.  La nouvelle mission de l'Enterprise est d'enquêter sur le mystérieux vaisseau détenu par les Tholiens.  En salle de briefing, Archer explique qu'il a reçu ses informations de personnes travaillant pour les Tholiens.  Ces derniers effectuaient des expériences sur les univers parallèles.  Ils ont fait exploser une ogive au tricobalt dans le puits gravifique d'une étoile morte, créant une faille interphasique vers un autre univers.  Mais comme la faille était instable, ils n'envoyèrent pas de vaisseau à travers le passage.  Ils émirent un signal de détresse pour attirer un vaisseau de l'autre univers.  Cela fonctionna et un vaisseau fut capturé.  Archer montre le vaisseau et Forrest reconnaît le design des vaisseaux Terriens.  T'Pol est sceptique mais Archer continue son exposé : les Tholiens analysèrent un fragment de la coque et la datation quantique révéla que le vaisseau provenait de 100 ans le futur.  Forrest comprend alors l'intérêt de ce vaisseau dont la technologie a une valeur inestimable.
Peu après, en salle des machine, Tucker termine d'adapter le dispositif Suliban et il accuse T'Pol d'être à l'origine du sabotage.  Celle-ci explique alors que c'est lui le saboteur : lors de leur dernière relation, elle a opéré une fusion mentale pour lui implanter un commandement télépathique, qu'elle a ensuite effacé une fois le sabotage accompli.  Tucker est furieux mais il termine son travail : l'Enterprise devient invisible.
Quelques minutes plus tard, le vaisseau arrive près de la base Tholienne et sur les écrans apparaît le NCC-1764 USS Defiant.  Les relevés montrent que le vaisseau est désactivé et que seuls 13 signes de vie sont présents; aucun n'est humain.  Reed en conclut que l'équipage d'origine a été exécuté.  Forrest propose de lancer des commandos pour reprendre le contrôle et il ordonne à Archer d'en prendre la tête.  Il lui ordonne de télécharger toutes les données possibles puis de détruire le vaisseau.  Archer s'oppose à Forrest car il estime que le vaisseau doit être repris et non détruit.  Archer, Reed et Tucker sortent de la pièce et Forrest demande à T'Pol de les accompagner dans cette mission et de s'assurer que Archer n'en revienne pas vivant.  Le commando se téléporte sur le Defiant, parcourt le vaisseau et découvre les membres d'équipage, tués par les Tholiens.  Les officiers arrivent enfin sur la passerelle et Tucker tente de réactiver les circuits primaires.

Pendant ce temps, sur l'Enterprise, le prisonnier Tholien a repris conscience et il émet à nouveau son signal de détresse.  Sur l'ordre de Forrest, Phlox le tue mais trois vaisseaux Tholiens ont déjà convergé vers l'Enterprise, suivis de quatre autres.  Les vaisseaux se placent autour du vaisseau Terrien et ils émettent des rayons qui se rejoignent et forment une toile énergétique autour du vaisseau, qui ne peut plus tirer sur les assaillants.  Les vaisseaux Tholiens tirent à leur tour sur l'Enterprise, l'endommageant gravement.  Alors que Forrest ordonne l'évacuation du vaisseau, la toile se resserre de plus en plus.  Le capitaine reste à bord, essayant de faciliter la fuite des capsules de sauvetage.
Sur le Defiant, Archer ordonne à Tucker de remettre la propulsion et les systèmes offensifs et défensifs en marche.  Sur l'écran central du vaisseau, les officiers assistent à la destruction de l'Enterprise.


Sur le Defiant, Archer presse Tucker de lui fournir un moyen de propulsion et des systèmes de défense.  Tucker annonce qu'il peut utiliser les réacteurs de manœuvre, mais T'Pol explique que les amarres ne peuvent pas être détachées.  Reed annonce alors que les boucliers sont disponibles et Archer les fait activer, ce qui affaiblit les amarres mais ne les détruit pas.  Utilisant les réacteurs de manœuvre en alternance, Archer finit par libérer le vaisseau mais les senseurs signalent l'approche de six vaisseaux Tholiens.  Ces derniers tissent une nouvelle toile devant l'entrée du hangar, ce qui interdit tout départ.  Archer est furieux et ordonne à Tucker de lui fournir des armes mais ce dernier doit contourner les systèmes qui ont été démontés par les Tholiens.  Avec l'aide de T'Pol, il y parvient au moment où trois autres vaisseaux Tholiens se joignent à la flotte et qu'un rayon tracteur se saisit du vaisseau.  Utilisant les phaseurs du Defiant, Reed détruit le rayon tracteur puis 4 des 6 vaisseaux Tholiens.  Les autres s'enfuient.  Alors que le Defiant quitte la base, les Tholiens tirent sur lui, espérant l'arrêter.  Archer lâche une volée de torpille qui anéantit la base.  Il récupère ensuite les survivants de l'Enterprise dans leurs chaloupes de sauvetage.
Le Defiant avance lentement en vitesse d'impulsion et Archer s'énerve de ne pas disposer de vitesse de distorsion.  Tucker explique que les Tholiens ont démonté certains systèmes et qu'il est complètement dépassé par l'avance technologique du vaisseau : il en a pour deux ou trois jours de travail.  Mais Archer ne veut rien entendre et lui donne 12 heures pour terminer les réparations.  T'Pol propose d'utiliser les travailleurs engagés par les Tholiens qui se trouvent toujours à bord du vaisseau.  Archer acquiesce et déclare que dès que le vaisseau pourra naviguer en vitesse de distorsion, il rejoindra la flotte d'attaque de l'Empire Terrien.  T'Pol proteste : le vaisseau n'est en état de combattre et il ne dispose que d'un équipage de 47 personnes sur les 400 prévus.  Archer l'accuse de trahison et T'Pol répond qu'elle l'a épargné alors que Forrest lui avait ordonné de tuer Archer.  Elle lui jure maintenant allégeance.  Archer lui explique alors qu'il n'a jamais rien eu contre les Vulcains, jusqu'à ce que ces derniers se joignent à la Rébellion.  Il l'avertit qu'il la tuera au premier signe de trahison.
Peu après, Sato rejoint Archer dans les quartiers du capitaine et rit de le voir habillé avec l'uniforme de capitaine du Defiant.  Archer explique à Sato qu'il a effectué des recherches dans les données du vaisseau : dans l'autre univers, l'Empire Terrien n'existe pas; il est remplacé par une alliance inter-espèces appelée Fédération des Planètes Unies.  Sato s'interroge alors sur l'existence de son alter ego dans l'autre univers et Archer retrouve sa fiche : son alter ego est connue pour avoir créé la matrice de traduction linguacode.  Mais lorsque Archer lui propose de lui dire avec qui elle s'est mariée et quand elle est morte, Sato ne veut rien savoir.  En revanche, elle veut savoir comment a été l'alter ego de Archer.  Elle lit que Archer a été nommé capitaine du premier vaisseau capable d'atteindre Warp 5 et que son nom est entré dans l'histoire.  Il a reçu de nombreuses récompenses pendant sa carrière; les historiens l'ont baptisé " plus grand explorateur du 22ème siècle " et deux planètes ont reçu son nom.  Archer est furieux que son double ait mieux réussi sa vie que lui.  Il l'accuse d'avoir vendu le futur de la Terre à des espèces inférieures aux Humains.  Pour Archer, un grand homme ne peut pas être un homme de paix : il ne peut être qu'un conquérant ! Sato le rassure en lui expliquant que son futur s'ouvre à lui : en arrivant sur Terre avec ce vaisseau, l'Empereur n'aura d'autre choix que de le déclarer " Héros de l'Empire " et Starfleet devra lui fournir un commandement.  Mais Archer lui répond qu'il en a déjà un : celui du Defiant.

Pendant ce temps, Tucker répond à l'appel de l'un de ses techniciens : un régulateur de plasma a disparu et il ne peut avoir été que volé.  Tucker est furieux et il lui ordonne de le retrouver au plus vite.  Le technicien entend alors un bruit provenant de l'un des tubes de Jeffries et il va vérifier si quelqu'un s'y cache.  Il est alors attaqué et tué par quelque chose.
Lorsque le corps est retrouvé, Phlox l'autopsie et il déclare avoir trouvé des traces de salive reptilienne dans les blessures et d'après la morsure, le reptile mesure au moins deux mètres.  T'Pol affirme ne rien voir sur les détecteurs internes mais seule une partie d'entre eux fonctionne.  Tucker ajoute que sans le régulateur volé, il est impossible de faire fonctionner le moteur de distorsion, ce qui prouve que le saboteur savait ce qu'il faisait.  L'un des esclaves des Tholiens est amené et interrogé.  Frappé par Mayweather, il refuse d'avouer qui est le saboteur car ce dernier lui a promis la mort s'il parlait.  Archer menace de le tuer et l'alien finit par avouer que le saboteur est le contremaître des esclaves.  Il s'agit d'un Gorn du nom de Slar; lorsque Archer et ses hommes ont pris le contrôle du vaisseau, il s'est caché dans les conduits de maintenance du pont 22.  Archer essaie de localiser le Gorn mais il n'y parvient pas.  Peu après, c'est le Gorn lui-même qui prend contact : il propose de rendre le régulateur en échange d'une navette.  Archer refuse et il ordonne à Reed de rassembler ses meilleurs hommes.  Il mène lui-même les recherches mais il commence à être victime d'hallucinations : son alter ego lui dit que s'il tue le Gorn, il acquerra le respect de son équipage.  La chasse commence mais Reed et ses hommes sont guidés vers un leurre : le Gorn a modifié un communicateur pour émettre de faux signaux biologiques.  De plus, la zone était piégée et explose, blessant Reed et deux de ses hommes.  Archer et un autre homme continuent les recherches et il finissent par trouver le Gorn qui les attaque.  Obligé de se battre au corps à corps, Archer est dominé mais il ordonne à T'Pol de modifier la gravité artificielle de la zone dans laquelle se trouve le Gorn.  Ce dernier est cloué au sol par une gravité de 20 G qui l'immobilise et Archer l'abat à bout portant.
Le Defiant voyage à nouveau en vitesse de distorsion et Archer met le cap sur la flotte Terrienne.  Dans le mess, Phlox fait remarquer à T'Pol que presque tous les écrits littéraires des deux univers sont différents à l'exception de ceux de Shakespeare et T'Pol lui demande s'il a lu les fichiers historiques.  Elle lui apprend que dans l'autre univers, les Humains, les Dénobuliens et les Vulcains sont considérés comme égaux.  Ils sont interrompus par le signal d'alerte indiquant que le Defiant se prépare à rejoindre le combat.  Sur le champ de bataille, le Venture (identique à l'Enterprise) est assailli par des vaisseaux rebelles Andoriens, Tellarites et Vulcains.  Tous les autres vaisseaux Terriens ont été détruits.  A bord du Venture, l'amiral Black demande à Soval un rapport sur les dégâts lorsque ce dernier annonce l'arrivée d'un nouveau vaisseau.  En quelques instants, le Defiant détruit les vaisseaux Andoriens et Tellarites.  T'Pol demande à Archer d'épargner le vaisseau Vulcain qui tente de fuir, mais ce dernier tire une volée de torpille qui détruit quasiment le vaisseau.  Il ne le détruit pourtant pas complètement car il souhaite que les survivants puissent témoigner de la puissance des Terriens.  Archer invite ensuite l'amiral Black sur le Defiant afin de discuter des derniers événements.

Après avoir visité le vaisseau, l'amiral se déclare très impressionné et assure qu'avec une telle puissance de feu, le rébellion n'a aucune chance.  Il félicite Archer et il lui promet un commandement dès que possible.  Archer demande le commandement du Defiant, mais Black pense que l'amiral en chef de la flotte a d'autres projets pour ce vaisseau.  Une fois encore, Archer est nargué par son alter-ego qui le convainc qu'il n'aura jamais de poste de commandement et que Black va s'approprier le Defiant pour le présenter lui-même à l'Empereur.  Archer craque alors et il désintègre l'amiral avec son phaseur réglé à la puissance maximum.  Peu après, Archer rassemble les officiers du Venture et il leur explique que la totalité de la flotte Terrienne a été anéantie par la faute des amiraux corrompus du commandement de Starfleet.  Avant de pouvoir anéantir les rebelles, il faut se débarrasser des amiraux.
Peu après, T'Pol retrouve Soval dans ses quartiers et elle lui demande ce qu'il pense du sort des Vulcains dans l'autre univers.  Elle propose alors de télécharger les données techniques du Defiant et de les transmettre aux rebelles.  De son côté, elle sabotera le Defiant.  Soval accepte finalement de l'aider.
Dans ses quartiers, Archer a décidé de se débarrasser des tous les aliens qui se trouvent sur le Defiant pour ne garder que les humains, à l'exception de Phlox, qu'il juge fidèle.  Il a décidé de devenir empereur.

Le lendemain, sur la passerelle, T'Pol télécharge les fichiers techniques du Defiant lorsque Archer ordonne qu'elle soit emmenée en salle de téléportation pour être transférée sur le Venture.  Peu après, Archer reçoit un appel furieux de l'amiral Gardner qui a reçu l'ordre de démettre de leurs fonctions tous les officiers du commandement de Starfleet.  Il avertit Archer que si le Defiant approche de la Terre, il sera attaqué par Starfleet.  Peu après, Phlox reçoit un appel urgent de T'Pol depuis le Venture pour une urgence médicale.  Il s'y rend et découvre qu'il s'agissait d'une ruse de la Vulcaine pour lui parler.  Elle le convainc de saboter le Defiant pour sauver l'Empire et l'Empereur de la folie d'Archer.  Tout d'abord réticent, Phlox finit par céder par appât du gain.  Quelques heures plus tard, T'Pol est arrêtée par Sato et un membre de la sécurité pour avoir volé les plans du Defiant.  La Vulcaine tente de s'échapper mais elle est rattrapée.  Elle est interrogée par Archer qui veut savoir pour qui elle travaille.  T'Pol refuse de parler.  Parallèlement Phlox commence à saboter le Defiant, enlevant le régulateur de flux, puis le relais de plasma.  Mais sur la passerelle, le sabotage n'est pas passé inaperçu : Tucker part enquêter.
Pendant ce temps, Soval, aidé d'Andoriens et d'Orions, prend le contrôle de la passerelle du Venture.  Mais le répit est de courte durée : les Terriens essaient de débloquer les portes et Archer fait envoyer des hommes en renfort.
Phlox termine son travail, ce qui coupe l'alimentation principale et oblige le Defiant à repasser en vitesse d'impulsion.  Soval lance alors son attaque sur le vaisseau de Archer et l'endommage lourdement.  Mais Tucker arrive à ce moment : il assomme Phlox et remet les pièces manquantes en place.  Le Defiant dispose à nouveau de boucliers et d'armements ; Archer ordonne alors la destruction du Venture.

Une fois la bataille terminée, Archer retrouve Sato dans ses quartiers et il décide que la première chose à faire est d'effacer toutes les données historiques du Defiant afin que plus personne n'ait l'idée de créer une Fédération.  Il trinque avec Sato à leur victoire et à son futur statut d'Emprereur.  Sato se demande ce qu'il se passera lorsque les autres flottes Terrienne seront de retour mais Archer la rassure : les commandants sont fidèles à l'Empereur, quel qu'il soit.  Mais soudain, Archer ressent une douleur terrible.  Alors qu'il tombe au bas de son lit, Sato se précipite vers la porte pour ouvrir à Mayweather.  Juste avant de mourir, Archer a le temps de comprendre qu'il s'est fait doubler et qu'il a été empoisonné par Sato.
Le Defiant se place en orbite autour de la Terre et Sato contacte l'amiral Gardner.  Elle pose son ultimatum à l'amiral : s'il n'obéit pas, elle fera feu sur les villes Terriennes.  Ce dernier exige de savoir qui elle est et où est Archer.  Calmement, Sato annonce que Archer est mort et qu'il parle à l'Impératrice Sato …
BuckarooHors Ligne Buckaroo,  le 03 Fév. 2009 à 11H49'
Pas d'originalité en vue certes, mais qu'il est bon de retrouver de la créativité dans Star Trek.

In A Mirror Darkly est un délicieux cocktail enivrant.

Prenez une large mesure de Mirror, Mirror TOS.2, ajoutez de deux tiers de Tholian Web.TOS.3, avec un soupçon d'Arena.TOS.1, puis un gros morceau de nostalgie à la Trial and Tribble- ations.DS9.5, le tout dans un shaker, secoué, mais non agité, servir frais avec des glaçons.

Vous obtenez alors le parfait double épisode déluré qui s'avale comme du petit lait.

Fun, fou ne se prenant pas un seul instant au sérieux, In A Mirror Darkly est du pur comic book bariolé avec des acteurs en roue libre qui prennent plaisir à délirer. Scott Bakula fait son Shat' :

« le vaisseau est à vous capitaine », je me régale à chaque fois quand il fait ça !

Bon je regrette tout de même, un peu que le coté libidineux de l'univers miroir se soit adoucie en comparaison de ceux de DS9, mais ça ne gâche pas mon plaisir de voir et revoir ces épisodes jusqu'à plus soif.

Mention spéciale à Vaughn Amstrong ( Capitaine Forrest ) et à la scène d'ouverture génialissime du premier contact vulcain . Sans oublier le générique trafiqué et la musique martiale que nous ont offert Dennis mc Carthy et Kevin Kiner pour l'occasion.

C'est toujours l'ivresse et la folie qui mène la danse. Trop sérieux s'abstenir !

Bakula poussant l'exploit à faire plus cabotin que le Shat', ça frise le génie lors du speech à ses troupes . Aussi incroyable que cela puisse paraître, Jolene Blalock n'a jamais été aussi crédible et sexy en Vulcainne. On se demande d'ailleurs pourquoi la mini jupe n'a pas fait son retour plutôt dans Star trek ( crime de lèse majesté réparée dans le prochain Star Trek de JJ Abrams )

Mention spéciale à Linda Park. Elle montre ici un sacrée talent, hélas que trop peu exploité dans la série. Le twist de l'histoire est brillant, fou et drôle à l'image de cette heure et demie passé en démence.

Vive l'impératrice Sato et que son règne arrive !!

100% d'avis favorable

Commentaires

1 Commentaire

Posté par Buckaroo, le 03 Février 2009.

Poster le second Commentaire

Statistiques

Page consultée 338 fois ce mois.

Page consultée 28208 fois au total.

Nouveaux Venus

"La logique c'est un petit oiseau bleu charmant mais aussi la logique c'est parfois un sirop de cyanure sur une pêche melba."

Mudd

Spock

En ligne

53 visiteurs en ligne

aucun membre connecté

440 membres inscrits
Valid XHTML  Valid CSS Valid CSS

Back To Top