La Série Originale La Série Animée La Nouvelle Génération Deep Space Nine Voyager Enterprise

Rédaction

Fiche rédigée par Topaze, le 27 Mai 2007.

Diaporama Episode ″Les ennemis de la vérité″
LES ENNEMIS DE LA VÉRITÉ
Titre original:Chosen Realm
Num. production:ST:ENT-064
Prem. Diffusion US:14 Jan. 2004
Saison:3
Disque DVD:3-3
Référenciel:3/12
Episode Num.:64
 
Scénario:Manny Coto
Réalisation:Roxann Dawson
 
Distribution :
Conor O'Farrell...D'Jamat
Vince Grant...Yarrick
Lindsey Stoddart...Indava
Tayler Sheridan...Jareb
David Youse...Nalbis
Gregory Wagrowski...Ceris
Matt Huhn...Triannon
Kim Fitzgerald...Membre d'équipage
Date Indéterminée
 
Dans une navette, Tucker et Mayweather terminent leurs relevés d'une Sphère et ils arrivent à la conclusion qu'elle est exactement identique aux autres jusqu'au moindre détail.  Ils rejoignent l'Enterprise, mais sans le savoir, ils ont été observés et suivis par des aliens inconnus.
T'Pol récupère les données et si elle estime pouvoir déterminer le nombre de Sphères de l'Etendue Delphique, elle ne sait toujours pas quelle est leur fonction.  Archer et T'Pol sont interrompus par un appel de Reed, qui a capté un signal de détresse.  Les détecteurs indiquent que le vaisseau inconnu transporte 23 personnes; endommagé après avoir traversé une anomalie, son système de survie est en train de lâcher.  L'Enterprise s'arrime au vaisseau et les occupants sont transférés à l'infirmerie.  Archer s'y rend à son tour et il s'entretient avec le docteur Phlox.  Ce dernier explique que les aliens, appelés Triannons sont apparemment en bonne santé mais qu'ils refusent tout scanner de leurs organes internes pour des raisons religieuses.  Il ajoute que plusieurs d'entre eux portent des cicatrices dues aux anomalies.  Archer va voir D'Jamat, le chef et leader spirituel des Triannons.  Le Triannon remercie Archer de les avoir sauvés et il explique que son vaisseau a déjà visité 12 Sphères et qu'il est vieux et usé.  Archer l'invite à dîner pour partager leur connaissance des Sphères.

D'Jamat dîne avec T'Pol et Archer et il leur explique que pour les siens, l'Etendue Delphique s'appelle "le Royaume des Elus".  Les Triannons vénèrent les Sphères et surtout les Créateurs, qui les ont fabriquées.  Pour eux, les déformations et les cicatrices dues aux anomalies sont des dons des Créateurs et des marques divines.  Le débat entre T'Pol et D'Jamat devient un peu plus tendu lorsque la Vulcaine indique que ses calculs ont montré qu'il y avait 59 Sphères dans l'Etendue et non des milliers, comme le croit D'Jamat.  Archer calme les esprits et annonce au chef Triannon que son vaisseau sera prêt dans quelques jours.  Pendant ce temps, le docteur Phlox reçoit la visite d'une Triannon du nom de Indava, qui vient lui parler d'un sujet délicat.
Peu après, dans le réfectoire, deux Triannons viennent retrouver D'Jamat et lui annoncent que tout est prêt.  Pourtant, l'un d'eux, nommé Yarrick, n'est pas sûr que le plan soit juste et il hésite.  D'Jamat fait alors appel à sa foi pour le convaincre.
D'Jamat se rend dans les quartiers du capitaine Archer et il lui explique qu'il a trouvé comment le remercier de les avoir sauvés : il les invite à participer à une mission sacrée.  Archer sent une menace mais il demande à D'Jamat de préciser ce qu'il veut dire.  Le Triannon explique alors qu'il a placé ses fidèles un peu partout dans le vaisseau.  Chacun porte en lui de puissants explosifs organiques et obéira sans sourciller si D'Jamat demande à l'un d'eux de se faire exploser.  Comme preuve de ce qu'il dit, D'Jamat saisit un communicateur et lance un ordre.  Quelque part dans le vaisseau, un disciple Triannon se fait exploser, détruisant une partie du pont C, tuant un membre d'équipage et en blessant plusieurs autres.  Sous le regard horrifié du capitaine Archer, D'Jamat menace de faire exploser les hommes qui se trouvent près du noyau de distorsion si on ne lui donne pas immédiatement le contrôle du vaisseau.  Archer est forcé de céder et les Triannons prennent des armes dans l'armurerie et ils se postent aux points stratégiques du vaisseau.  Les membres d'équipage de Starfleet sont enfermés dans leurs quartiers à l'exception de quelques officiers et de Phlox, qui exige de rester à l'infirmerie pour soigner des blessés.  Sur la passerelle, D'Jamat ordonne de mettre le cap sur Triannon en vitesse maximum et il fait détruire son propre vaisseau.

En salle de commandement, D'Jamat observe les données sur les Sphères recueillies par l'équipage de Starfleet et il fait venir Archer.  Il explique au capitaine que l'Enterprise fait route vers Triannon pour emplir une mission sacrée : avec la puissance de feu du vaisseau, il pourra éliminer rapidement tous les hérétiques et mettre définitivement fin à la guerre civile qui déchire Triannon.  D'Jamat veut nettoyer le "Royaume des Elus" de tous les hérétiques pour préparer le retour des Créateurs.  Il explique également que d'après le journal de bord de l'Enterprise, l'équipage de Starfleet est entré dans trois champs de camouflages de trois Sphères, des membres d'équipage se sont posés sur l'une d'elle et en ont visité une autre.  Ces trois graves violations des Sphères sacrées devraient entraîner la mise à mort immédiate de l'équipage, mais comme les hommes de Starfleet ont sauvé D'Jamat et son équipage, il réduit la peine à une seule exécution.  Le capitaine Archer a six heures pour choisir celui qui sera mis à mort.
Plus tard, Yarrick apporte au capitaine Archer un rapport sur l'avancement des réparations du vaisseau et Archer en profite pour lui annoncer qu'il sait que sa femme Indava est allée voir le docteur Phlox pour lui demander de pratiquer un avortement.  Yarrick ne veut rien entendre, mais il se rend auprès d'Indava pour lui reprocher d'avoir parlé de sa grossesse au docteur.  Indava réplique simplement qu'elle refuse d'élever son fils au milieu d'une guerre civile et religieuse.  Elle ajoute également que maintenant que Phlox est gardé jour et nuit, une telle intervention est devenue impossible.
Six heures ont passé et le capitaine a pris sa décision : il se désigne lui-même comme condamné à mort mais il a une dernière requête : suivre le rite d'exécution de Terrien.  Pour cela, il demande à monter dans un "disperseur de particules" … qui n'est autre que le téléporteur.  Pour en montrer le fonctionnement, T'Pol fait disparaître un petit caisson, puis le capitaine Archer prend solennellement place sur la plate-forme et fait ses adieux à son premier officier.  Feignant l'affliction, T'Pol manœuvre le téléporteur et "exécute" Archer puis annonce officiellement la nouvelle de la mort du capitaine à l'équipage.  Après cette exécution, Yarrick semble troublé et il interroge D'Jamat sur la justesse de leurs actes : il y a déjà eu trois morts et il ne comprend pas pourquoi il doit considérer les Terriens comme des ennemis.  Mais D'Jamat fait appel à la foi du jeune homme et il l'avertit que ses doutes pourraient le conduire à être considéré comme un hérétique.  Yarrick cède et rentre dans le rang.

A l'infirmerie, le docteur Phlox est en train de travailler sur une console lorsqu'il voit soudain apparaître un message provenant du capitaine Archer.  Etonné et ravi, il lui répond.  Au cours d'un bref échange de messages, Phlox fait comprendre au capitaine que pour synthétiser une substance capable de neutraliser l'explosif biologique des Triannons, il a besoin d'un scanner biologique complet d'un Triannon.  Archer sort alors de sa cachette et il assomme un Triannon.  Après l'avoir ligoté, il effectue une analyse interne de son organisme et envoie les données au docteur Phlox.  Le capitaine sabote ensuite le circuit d'énergie principal du vaisseau, qui sort immédiatement de sa vitesse de distorsion.
En salle des machines, un Triannon détermine que le sabotage a eu lieu à partir d'une console du pont G.  Yarrick et un autre Triannon sont envoyés sur place pour débusquer le saboteur mais ils se font surprendre par Archer qui assomme le premier Triannon d'un tir et qui demande ensuite à Yarrick de l'aider.  Il tente de le convaincre que D'Jamat est fou et que s'il le laisse faire, il entraînera Yarrick, sa femme et son fils dans la mort.  Yarrick cède alors.
Sur la passerelle, D'Jamat recherche toujours le premier Triannon que Archer a assommé, mais les senseurs internes du vaisseau ont été neutralisés.  Soudain, une alerte se déclenche, indiquant l'approche rapide de quatre vaisseaux Triannons.

Dans la salle de commandement, Archer demande à Yarrick qui sont les Triannons hérétiques et ce dernier répond que ceux qui suivent D'Jamat croient que les Créateurs ont construit les Sphères en 9 jours alors que les hérétiques croient que cela en a pris 10 ! Archer est incrédule devant un motif de guerre aussi futile et il demande à Yarrick de retourner sur la passerelle pour modifier les contrôles environnementaux afin que le produit préparé par Phlox puisse se répandre.  A l'infirmerie, le docteur profite d'une diversion créée par l'une de ses chauve-souris pour anesthésier le garde Triannon et il place ensuite le flacon de substance neutralisante dans le circuit d'air du vaisseau.
Sur la passerelle, D'Jamat a ordonné au capitaine des hérétiques de se rendre, mais ce dernier refuse.  D'Jamat fait ouvrir le feu sur les hérétiques : un vaisseau est détruit et les trois autres s'enfuient.  D'Jamat ordonne que l'Enterprise se lance à leur poursuite.  Yarrick arrive alors sur la passerelle et, discrètement, il provoque la diffusion de la substance du docteur dans tout le vaisseau.
Pendant ce temps, le capitaine Archer libère Reed et les commandos de Starfleet et leur fournit des armes.  Ces derniers reprennent la salle des torpilles, puis la salle des machines.  Le capitaine reroute toutes les commandes du vaisseau, puis il contacte D'Jamat pour lui ordonner de se rendre.  Ce dernier refuse et ordonne un suicide, mais cela ne fonctionne plus.  Les commandos investissent alors la passerelle et neutralisent tous les Triannons.

Pendant ce temps, les vaisseaux Triannons redoublent leurs attaques contre l'Enterprise .  Archer revient sur la passerelle et il contacte le capitaine Triannon pour lui annoncer qu'il a repris le commandement de son vaisseau et que D'Jamat est prisonnier.  En signe de bonne foi, il désactive ses armements et les vaisseaux Triannons cessent leurs attaques.
Quelques heures plus tard, le vaisseau de Starfleet se place en orbite autour de la planète Triannon et les prisonniers sont chargés dans deux navettes qui quittent le vaisseau et atterrissent.  D'Jamat et ses disciples découvrent alors l'étendue du désastre.  Huit mois auparavant, les combats entre les deux factions religieuses ont atteint leur paroxysme : la planète est dévastée, il ne reste plus aucune cité de grande taille et il y a eu des dizaines de millions de morts.
BuckarooHors Ligne Buckaroo,  le 10 Avr. 2009 à 21H16'
Et dire que certains font la fine bouche devant le final spirituel et agnostique de DS9 !

A propos de religions, j'ai jamais vu un épisode de Star Trek autant à coté de la plaque!

Chosen Realm nous fait le coup du danger du fanatisme religieux, en se prenant les pieds dans le tapis, avec comble de l'esprit faisant le jeu de ce qu'il était censé dénoncer!

Ca partait plutôt bien, avec ce groupe de pélérins gentils sous tout rapports, qui font se réveler des bombes humaines fanatiques, à cause de leur croyances mystiques sur les sphères de l'expansion.

Une fois la supercherie révélée, ça part totalemenrt en sucette. Nous ne sommes pas aidés par le personnage de D'jamat. Une véritable caricature de chef fanatique religieux, sans aucune ambiguité et surtout con comme la lune. Ces disciples ne sont pas mieux logés. Des sucrettes de fanatiques recalé chez Ben Laden!

On tombe des nues en apprenant ce qui divisent les Triannons, c'est pas une question culturelle ou un profond nihilisme existentiel... Non c'est juste une histoire de chiffre. Les bons croient que les sphéres ont été construit en 9 jours et les mauvais en 10 !

Plus débile tu meures! Ah si j'ai trouvé !!

Le final pompé à mort sur celui de Let That Be Your Last Battlefield.TOS.3, rapellez vous, ces aliens aux visages blanc et noirs qui finissaient par s'entretuer sur les ruines de leur planète dévastée. Chosen Realm nous refait la même, avec au bout du compte un sens totalement opposé aux intentions de départ, qui donne raison et surtout victoire à D'jammat et ses fanatiques.

En effet, les affrontements religieux sur Triannon ont totalement dévasté leur civilisation. Reste donc plus que D'jammat et sa vision des choses pour reconstruire la planète!!

15% d'avis favorable

Commentaires

1 Commentaire

Posté par Buckaroo, le 10 Avril 2009.

Poster le second Commentaire

Statistiques

Page consultée 99 fois ce mois.

Page consultée 22925 fois au total.

Nouveaux Venus

"Il est intelligent mais sans expérience."

La Colère de Khan

Spock

En ligne

44 visiteurs en ligne

aucun membre connecté

442 membres inscrits
Valid XHTML  Valid CSS Valid CSS

Back To Top