Vaisseaux

V'Ger

V'Ger


Nom :V'Ger
Imatriculation :
Lancement :1999
V'Ger

En 1999, une petite sonde automatisée nommée Voyager VI est lancée d'un pas de tir de la NASA. Plusieurs années plus tard, pour une raison inconnue le contact avec la Terre est perdu, les scientifiques de l'époque croient (avec raison) que l'appareil a été aspiré par un trou noir.



Le voyage

Voyager VI, est propulsé aux confins du quadrant delta. Par la suite, il est attiré par le champ gravitationnel d'une planète habitée par des machines vivantes. Celles-ci trouvent la sonde endommagée et la considérèrent pour ce qu'elle était, un cousin primitif. Les entités mécaniques réparent l'engin en tenant compte instruction pour instruction de sa programmation initiale « recueillir toutes les informations possibles et les transmettre au créateur »

Les entités mécaniques construisent un vaisseau vivant d'énergie pure, doté de toutes leurs technologies pour que celui qu'ils nomment V'Ger puisse accomplir sa programmation et même aller au-delà de celle-ci. Le vaisseau qui abrite la petite sonde est colossal, plus de deux UA de diamètre (294 000 000 de km). Le temps n'a pas d'importance pour une machine et V'Ger voyage ainsi pendant près de 3 siècles, au cours desquels il acquiert suffisamment de connaissances pour développer une certaine forme de conscience. Il est doué de pensées autonomes certes, mais c'est encore une machine froide et sans émotion. C'est pourquoi il en vient à considérer les êtres non mécaniques comme une nuisance à éliminer.

Le retour

Lors de la traversée de leur territoire en 2273, les Klingons envoient 3 vaisseaux de classe K'Tinga pour enquêter sur cet intrus. Mal leur en prit, car comme à leurs habitudes, ils attaquent ce qu'ils ne comprennent pas. V'Ger a répondu à leurs armes avec des sphères de plasma à haute énergie.

La station Epsilon IX, située sur la route de V'Ger est également détruite, car il interprète la tentative de balayage comme une agression. À ce moment V'Ger est à 54 heures de la Terre, ce qui nous permet d'affirmer que sa vitesse est de l'ordre de distorsion 24,447 (14610 x c) sur l'échelle de Cochrane.

Malgré les apparences, V'Ger n'a pas d'intention belliqueuse, son seul but est de retrouver son créateur et lui transmettre les données accumulées.

Voir le résumé de Topaze sur Star Trek : le film

Théorie

Le jeu Star Trek Legacy propose une théorie intéressante. Les entités mécaniques qui ont recueilli V'Ger ne seraient nulle autre que les Borgs (qui étaient une civilisation pacifique au XXe siècle) et lors de son retour sur cette planète il a fusionné avec eux, alors sa programmation s'est propagée au sein du collectif, déclenchant du même coup une guerre civile. Beaucoup de données ont été perdues lors de ce conflit.

Lors de sa fusion avec Will Decker, V'Ger aurait sans nul doute intégré, pour le meilleur et pour le pire, les émotions humaines dans sa logique. Les humains seraient dés lors responsables de l'apparition de leur ennemi le plus redoutable.

Cette théorie proposée par Star Trek Legacy se trouve cependant totalement invalidée par les dialogues de la reine Borg, la quelle développe explicitement le fait que les Borgs étaient à l'origine des humanoïdes ayant intégrés la cybernétique pour devenir meilleurs (en somme les Borgs de par leur volonté d'amélioration de l'espèce sont à l'origine similaires aux Bynars).

Retour à l′index des Vaisseaux non affiliés ou hostiles
Retour à l′index
Retour à la page précédente...
Page précédente
TopazeHors Ligne Topaze,  le 05 Juin 2008 à 18H46'
Pour ce qui est de l'histoire des Borgs, on sais tout de même qu'avant d'être ce qu'ils sont, ils étaient humains (evidement pas au sens stricte du terme, mais large, donc des humanoïdes) et c'est pour se rendre plus forts qu'ils ont intégrés le synthétique...
Ce point est très précisément soulevé par la reine Borg dans First Contact.
Ce qui invalide totalement la théorie proposée par Star Trek Legacy.
IrolaanHors Ligne Irolaan,  le 20 Mai 2008 à 16H29'
Je suis partiellement d'accord avec ton objection! Il ne faut pas oublier cependant que ce n'est qu'une théorie, on ne connaît pas vraiment l'histoire des Borg et je pense qu'au contraire cette fusion avec Decker pourrait expliquer l'affinité voire l'attirance que semble ressentir la reine Borg pour Picard, puisqu'elle va jusqu'à lui offrir de conserver son humanité et d'acquérir toutes les connaissances des Borg. Elle a peut-être reconnu certains aspects de la personnalité de Decker dans celle de Picard (courage, esprit de sacrifice, etc.).

Pour ce qui est de la balise, j'y vois une tentative d'appel au secours, les Borg du XXe siècle auraient peut-être réagi comme les Xindis en frappant fort, car dans les deux cas c'est l'avenir même de la race qui était en jeu.
TopazeHors Ligne Topaze,  le 20 Mai 2008 à 10H14'
J'ai un doute sur la dernière partie relative aux Borg...
Si l'idée de perfection par assimilation nait de la fusion avec Decker, pour quelle raison les Borg revenus à l'époque du premier contact auraient-ils voulus placer une balise interplex puisque celle-ci n'aurait sans doute pas eu de réelle incidence sur les Borgs de l'époque...

Episodes relatifs

Commentaires

3 Commentaires

Dernier commentaire posté par Topaze

Poster le quatrième Commentaire

Rédaction

Fiche rédigée par Irolaan, le 22 Août 2008.

Dernière édition par Topaze.

Statistiques

Page consultée 12 fois ce mois.

Page consultée 10131 fois au total.

Nouveaux Venus

Defiez Le TrekQuizz

Relever le défis ...

La proie

Fiche Episode ...

"Vous ne mourrez pas tant que je ne l'aurai pas décidé.  Et j'ai décidé que vous alliez vivre."

Le vaisseau

Miles E. O'Brien

Au seuil de la mort

Au seuil de la mortRiker est blessé et infecté par une sorte de plante sur la planète Surata IV.  Pour la combattre, il doit revivre les expériences passées.

En ligne

109 visiteurs en ligne

aucun membre connecté

449 membres inscrits
Valid XHTML  Valid CSS Valid CSS

Back To Top