La Série Originale La Série Animée La Nouvelle Génération Deep Space Nine Voyager Enterprise

Rédaction

Fiche rédigée par Topaze, le 27 Mai 2007.

Diaporama Episode ″Seul dans l'espace″
SEUL DANS L'ESPACE
Titre original:Doctor's Orders
Num. production:ST:ENT-068
Prem. Diffusion US:18 Fév. 2004
Saison:3
Disque DVD:3-4
Référenciel:3/16
Episode Num.:68
 
Histoire:Chris Black
Réalisation:Roxann Dawson
 
Distribution :
...
Date Indéterminée
 
L'Enterprise est vide : la passerelle, la salle des machines ainsi que les couloirs sont vides.  Apparemment, les seuls êtres vivants sont Phlox et Porthos.  Ce dernier entre dans les quartiers du capitaine, qui est allongé sur son lit, inconscient, avec un petit appareil médical collé sur le front.
Le docteur Phlox dicte une lettre au docteur Lucas, qui a été obligé de revenir sur Terre, suite à l'attaque des Xindis.  Il lui explique la situation.

Deux jours plus tôt, le vaisseau Terrien rencontre une distorsion transdimensionnelle identique à celle rencontrée quelques mois plus tôt.  Mais cette fois, la perturbation vient juste de commencer à se former, ce qui ne l'empêche pas de mesurer plusieurs années-lumière de diamètre : la contourner prendrait 2 semaines.  T'Pol explique cependant qu'étant donné que la perturbation n'en est qu'aux premiers stades, il est encore possible au vaisseau de la traverser sans dommages pour les systèmes.  Pour les membres, d'équipage, en revanche, le danger est bien réel : les perturbations risquent de détruire le néocortex des Humains.  La seule solution serait d'inhiber l'activité du néocortex en plongeant les membres d'équipage dans un coma artificiel.  T'Pol ajoute qu'il devrait être possible de traverser l'anomalie en seulement 1 heure en voyageant à Warp 4.  Mais Tucker déconseille vivement de voyager en vitesse de distorsion dans l'anomalie : il vaut mieux voyager 4 jours en vitesse d'impulsion.  Phlox ajoute alors que sa physiologie Dénobulienne l'immunise contre les effets de la perturbation et qu'il peut rester éveillé, ainsi que Porthos ! Archer accepte finalement la proposition du docteur, mais avant de le laisser endormir l'équipage, il lui demande de prendre quelques cours accélérés de pilotage avec Mayweather et d'ingénierie avec Tucker, au cas où un système tomberait en panne.  Avant de le laisser l'endormir, Tucker explique qu'en cas de gros problèmes techniques, il préfère être réveillé et en mourir que de laisser tout le vaisseau exploser.  Phlox l'endort, ainsi que le reste de l'équipage et il termine par le capitaine, qui lui fait d'ultimes recommandations.  Le docteur Phlox profite de son temps libre pour rattraper son retard dans sa correspondance avec le docteur Lucas.
Tout se passe bien pendant les deux premiers jours et la routine s'installe.  Le docteur effectue ses tournées dans le vaisseau, contrôlant l'état de santé des membres d'équipage ainsi que le bon fonctionnement des systèmes.  Comme il n'y a que lui sur le vaisseau, le docteur parle à Porthos, s'organise des projections privées etc.  .  Mais le soir du second jour, il entend un bruit étrange et régulier : il va enquêter dans le hangar à navettes … où il manque de peu de faire un arrêt cardiaque lorsque T'Pol apparaît.  Le docteur lui reproche de lui avoir fait peur et celle-ci s'excuse.  Un peu plus tard, Phlox entend de nouveaux bruits en salle des machines et il contacte à nouveau T'Pol,… qui est sur la passerelle.  Phlox commence à s'inquiéter, mais les bruits cessent.  Ce soir-là, Phlox et T'Pol dînent ensemble et le docteur explique qu'il a cru voir quelqu'un en salle des machines.  Il explique également que Dénobula est une planète très peuplée et qu'il a eu du mal à s'adapter à la solitude au sein de l'équipage et encore plus de mal à se retrouver seul dans un grand vaisseau vide.  Au contraire, T'Pol est contente de la situation : les Vulcains apprécient la solitude et le fait que tout l'équipage soit endormi lui permet de rester seule et de méditer.
Le troisième jour, le docteur Phlox reprend sa lettre au docteur Lucas et il lui explique qu'après la fin de sa mission sur l'Enterprise, il sera content de retourner parmi les siens, sur Dénobula.  Il se rend dans les quartiers du capitaine pour son inspection quotidienne et, alors qu'il regarde par le hublot, il voit passer une forme sombre, à l'extérieur.  Aussitôt, il rejoint T'Pol en salle de commandement et les deux officiers analysent les données des senseurs externes : il n'y a aucune trace d'une quelconque forme de vie extra-terrestre à l'extérieur du vaisseau et il n'y a aucune trace d'intrusion dans le vaisseau.  T'Pol évoque la possibilité que la distorsion transdimensionnelle a finalement plus d'effets que prévu sur le cerveau du Dénobulien, mais le docteur nie cette possibilité.  Le docteur reprend sa tournée d'inspection et il se rend dans les quartiers de Sato.  En entrant, il voit un Xindi Insectoïde au pied de son lit.  Pris de panique, il s'enfuit, poursuivi par plusieurs Xindis et il s'enferme dans la salle de décontamination.  Lorsqu'il pense que les Xindis sont partis, il sort de la salle et contacte T'Pol pour la prévenir.

Le docteur et le premier officier se retrouvent à l'armurerie où Phlox prend un pistolet phasique et en propose un à T'Pol.  Mais cette dernière refuse et essaie de lui démontrer logiquement que personne n'a pu s'introduire dans le vaisseau : aucun sas n'a été ouvert et il n'y a pas de trace de téléportation.  Mais le docteur ne veut rien savoir et il entame une ronde pour retrouver les intrus, accompagné de T'Pol.  Au détour d'un couloir, il entend un bruit étrange et détecte une forme de vie non humaine en approche ; il tire … et manque Porthos de quelques centimètres ! T'Pol rappelle alors à Phlox que les Dénobuliens sont facilement sujets à des hallucinations en cas de stress.  Or, le docteur supporte très mal la solitude et il est logique qu'il soit victime d'hallucinations pour évacuer le stress.  Phlox refuse de la croire et il reprend ses rondes.  Quelques minutes plus tard, il reçoit un appel urgent de Sato et il se précipite dans ses quartiers.  En entrant, il entend le bruit de la douche et il découvre Sato qui se douche habillée.  Mais lorsque l'enseigne se retourne, son visage est devenu celui d'un monstre.  Phlox se jette à terre et quand il se relève, tout est redevenu normal et Sato dort tranquillement sur son lit.  Cette fois, Phlox commence à croire T'Pol et il se rend à l'infirmerie.  En chemin, il rencontre Archer qui explique qu'il a été réveillé par T'Pol car Phlox lui avait dit qu'il y avait des Xindis à bord.  Le docteur sait que la présence d'Archer n'est pas réelle et lorsque T'Pol le rejoint, le capitaine disparaît effectivement.
Il ne reste normalement que 6 heures de trajet pour sortir de l'anomalie et le docteur effectue un scanner de son propre néocortex : comme il le redoutait, l'anomalie a également commencé à affecter son cerveau, d'où ses hallucinations.  Le docteur ne voit alors plus qu'une solution : se plonger lui-même dans le coma et laisser le vaisseau aux mains de T'Pol.  Mais cette dernière refuse car elle n'a pas les connaissances médicales pour surveiller l'équipage.  De plus, elle doit déjà surveiller les systèmes du vaisseau et elle finit par avouer que la perturbation a des conséquences pour elle aussi : elle perd le contrôle sur ses émotions et elle a du mal à se concentrer.  Phlox finit par céder et reste éveillé.

Les heures passent et les deux officiers se retrouvent à la passerelle pour vérifier l'avancement de leur traversée.  Malheureusement, une mauvaise surprise les attend : l'anomalie s'est étendue plus rapidement que prévu et le vaisseau en a maintenant pour 10 semaines de traversée en vitesse d'impulsion.  Sachant qu'il est impossible de réveiller l'équipage sans le tuer, T'Pol conseille de passer en vitesse de distorsion, mais Phlox lui rappelle que Tucker l'avait fortement déconseillé.  Le docteur ajoute qu'il ne sait pas comment enclencher le moteur de distorsion et T'Pol se révèle incapable de l'aider.  Il ne reste plus qu'une solution : reprendre les manuels d'aide depuis le début.  Au cours de la procédure de lancement, Phlox demande à T'Pol d'effectuer des tâches simples, mais celle-ci semble incapable de faire quoi que ce soit.  Pour empirer les choses, Phlox est victime d'une nouvelle hallucination : Tucker lui apparaît et lui dit de ne pas lancer le moteur de distorsion.  Phlox continue pourtant et lorsque tout est prêt, il effectue un premier essai, mais le champ de distorsion est instable : l'Enterprise vibre violemment et les systèmes commencent à griller.  Se souvenant des conseils de Tucker, Phlox parvient à stabiliser le champ et quelques secondes plus tard, le vaisseau atteint la vitesse de Warp 2.  Les vibrations reprennent, mais le docteur parvient à le stabiliser en transférant de l'énergie vers la polarisation de la coque.
Quelques heures plus tard, le vaisseau sort de la perturbation transdimensionnelle et Phlox réveille le capitaine Archer.  Accompagné de T'Pol, il se dirige ensuite vers les quartiers de cette dernière pour qu'elle s'y repose.  Mais en entrant dans les quartiers de la Vulcaine, il voit le premier officier endormi sur sa couchette.  Se retournant brusquement, il constate que la T'Pol qui le suivait a disparu et il comprend alors que depuis le début de la traversée, il a été en compagnie d'une hallucination.
BuckarooHors Ligne Buckaroo,  le 10 Avr. 2009 à 21H10'
Arrivée Azati Prime.. Euh non pas encore!

Pas d'idées? Alors le scénariste en panne d'inspiration s'en va pompé à mort un épisode de Voyager : One.VOY.4 qui voyait Seven dans le même cas du docteur, devant s'occuper seul du vaisseau tandis que l'équipage restait en stases. L'histoire palpitante faisait ressortir chez Seven sa peur de la solitude, son sentiment d'abandon et son besoin vitale d'avoir un collectif..

Là, pour le Docteur Pholx, rien, peau de balle, à part interminables course dans les corridors du NX et des situations toute plus soporifiques les unes que les autres.

Là ou cet épisode aurait dut être un récit de terreur pure, "le Cauchemar à 20000 pieds" de Star Trek, se révéle une vaste pantalonnade et atteint le ridicule quand le monstre terrifiant se révèle avoir une tête de mouche à merde ( un insecte Xindi ) . Comble de l'horreur !!

Quand au twist final, il est complétement foutu en l'air par la mise en scène insipide de Roxann Dawson, autant par le jeu archi nul de Jolene Blalock . A ce niveau, on ne peut pas parler de cabotinage.

10% d'avis favorable.

Commentaires

1 Commentaire

Posté par Buckaroo, le 10 Avril 2009.

Poster le second Commentaire

Statistiques

Page consultée 194 fois ce mois.

Page consultée 17780 fois au total.

Nouveaux Venus

"Je n'ai pas de vie.  J'ai un programme."

Docteur HMU

En ligne

46 visiteurs en ligne

aucun membre connecté

440 membres inscrits
Valid XHTML  Valid CSS Valid CSS

Back To Top