Personnages

  Tomalak  
Tomalak
Le Commandeur Tomalak, qui a de nombreuses raisons de détester la Fédération, se méfie beaucoup du capitaine Jean Luc Picard.  Il n'aimerait rien tant que détruire son vaisseau, l'USS Enterprise-D, et humilier le célèbre officier de Starfleet.
Aux commandes d'un Oiseau de Guerre chargé de patrouiller dans un secteur situé du côté romulien de la Zone neutre.  Tomalak est, de fait, devenu un interlocuteur familier pour le capitaine Picard et son équipage

L'Enterprise croise pour la premiere fois Tomalak, éclaireur Romulien, le Pi, lance un appel de détresse depuis Galorndon Core, une planète tout juste habitable, sise à la lisière de l'espace de la FUP. En y donnant suite, Picard découvre un Romulien blessé et un batiment sabordé.
Afin d'être le premier à mettre la main sur le spationef et son équipage, le commander Tomalak traverse la Zone Neutre romulienne à bord de son Oiseau de Guerre. Ce secteur, aux frontières établies au XXIIe siècle, mesure environ une année lumière de diametre et sépare l'Empire stellaire romulien de la Fédération Unie des Planètes.
De son coté de la Zone Neutre, Tomalak entre en communication avec Picard et déclare qu'une erreur de navigation a perdu le vaisseau éclaireur.
Il assure au capitaine qu'un seul Romulien était aux commandes. S'écraser sur une planète de la Fédération était une simple erreur. Picard ne croît pas un instant ce Romulien au ton mielleux.
En violation flagrante des traités qui ont fondé la Zone Neutre, Tomalak s'aventure dans l'espace de la Fédération pour récupéré l'officier blessé.
Mais à bord de l'Enterprise, l'officier succombe à ses blessures avant l'arrivée de Tomalak. Sourires de façade et fausse camaraderie envolés, ce dernier s'insurge contre les "négligences" dont Picard a fait preuve, selon lui, et qui mèneront au conflit.
Il oublie rapidement que sa propre intrusion est déjà considérée comme un acte de guerre.
Lorsque l'équipage de Picard découvre sur la planète un second Romulien blessé, Tomalak se trouve face à un statu quo.
S'il veut récupérer son subalterne vivant, croiser le fer avec l'Enterprise n'est pas la meilleure façon de s'y prendre...  On sent toutefois que l'arrogant commander romulien regrette assez de rater de peu l'occasion d'un affrontement ouvert avec Picard.

Officier de poids au sein de l'Empire stellaire romulien, il est impliqué au plus haut niveau dans un complot visant à tester la loyauté de l'amiral Alidar Jarok, quelques mois plus tard.
En dépit de ses impressionnants états de service, l'amiral Jarok a la réputation d'être une "colombe de la paix" au sein du Haut Commandement Romulien et est connu pour ses prises de position contre les préparatifs bellicistes.
Peu après, Jarok fait défection et rejoins la Fédération Unies des Planètes, convaincu que l'Empire stellaire Romulien ourdit une invasion depuis Nelvana III. Ne sachant quelle part de confiance accorder à de telles revelations, Picard traverse la Zone Neutre pour en avoir le coeur net...
et constate qu'il n'y a aucune base sur Nelvana III... En revanche, Tomalak et deux Oiseau de Guerre attendent de pied ferme le vaisseau de la Fédération...
Avec jubilation, Tomalak souligne que, cette fois, Picard a violé les accords, puisque de toute évidence, Nelvana III n'est qu'un planetoïde rocailleux.
Tomalak exige la reddition de Picard et insiste pour qu'on lui livre le traite "Alidar Jarok". En outre, le commandeur jure de désosser L'Enterprise avant d'exhiber sa carcasse au centre du capitole romulien. Savourant chaque instant, il déclare que cela "servira d'inspiration aux armées pour les générations à venir" et d'avertissement aux félons en puissance.
Mais Jean Luc Picard est loin de se laisser intimider. Et quand les 2 Oiseaux de Proie klingons qui escortait l'Enterprise se désoccultent à point nommé pour cerner les Romuliens, Tomalak doit de nouveau s'avouer vaincu par plus malin que lui.

A son corps défendant, il a du mal à dissimuler le respect que lui inspire l'ingéniosité de Picard et, visiblement, il lui tarde déja de pouvoir prendre sa revanche. Quand cela l'arrange, Tomalak n'est jamais le dernier à mentir. Et peu importe qu'on le croie ou pas.
Lors de l'incident de Galorndon Core, il ne dévoile à aucun moment ce que ses deux officiers faisaient sur cette planète.  Lorsque le second rescapé est retrouvé, il met l'affaire sur le compte d'une banale erreur, plaidant la bonne foi. Il pensait vraiment qu'un seul Romulien pilotait l'appareil...  Ses machinations déjouées à deux reprises par Picard, Tomalak n'en perd pas pour autant son sang-froid, ni ne se comporte de façon irrationnelle.
Ses actes perfides et ses mensonges incitent ses interlocuteurs à la plus grande méfiance.
Ainsi que Picard l'a remarqué un jour, à propos des Romuliens, traiter avec eux s'apparente à une partie d'échecs, où il faut toujours réfléchir deux ou trois coups à l'avance...
Et si un Romulien excelle à ce jeu bien particulier, c'est bien Tomalak.
     
Retour à l′index des Personnages non affiliés ou hostiles
Retour à l′index
Retour à la page précédente...
Page précédente

Espèce relative

Commentaires

Aucun Commentaire

Poster le premier Commentaire

Rédaction

Fiche rédigée par Topaze, le 30 Juin 2008.

Dernière édition par Esther.

Statistiques

Page consultée 22 fois ce mois.

Page consultée 7913 fois au total.

Nouveaux Venus

Defiez Le TrekQuizz

Relever le défis ...

"Vous vouliez l'aventure, la voici.  N'est ce pas que c'est excitant?"

À la recherche de Spock

Nyota Uhura

Les enfants du Passé

Fiche Episode ...

Le prix

Le prixL'Enterprise-D sert de lieu de négociation pour l'attribution d'une ressource très précieuse découverte à proximité de la planète Barzania: un Trou de Ver.
Les Ferengis font partie des concurrents.

Natalija Nogulich

Fiche Biographique ...

En ligne

47 visiteurs en ligne

aucun membre connecté

449 membres inscrits
Valid XHTML  Valid CSS Valid CSS

Back To Top