La Série Originale La Série Animée La Nouvelle Génération Deep Space Nine Voyager Enterprise

Rédaction

Fiche rédigée par Topaze, le 27 Mai 2007.

Diaporama Episode ″Retour au bercail″
RETOUR AU BERCAIL
Titre original:Home
Num. production:ST:ENT-079
Prem. Diffusion US:22 Oct. 2004
Saison:4
Disque DVD:4-1
Référenciel:4/3
Episode Num.:79
 
Histoire:Michael Sussman
Réalisation:Allan Kroeker
 
Distribution :
Joanna Cassidy...T'Les
Michael Reilly Burke...Koss
Ada Maris...Capitaine Erika Hernandez
Gary Graham...Soval
Vaughn Armstrong...Amiral Forrest
Joe Chrest...Premier Patron de Bar
Jim Fitzpatrick...Commandeur Williams
Jack Donner...Prêtre Vulcain
Date Indéterminée
 
Sur Terre, à San Francisco, Starfleet a organisé une cérémonie pour accueillir et remercier l'équipage de l'Enterprise devant des dizaines de milliers de personnes.  A la tribune Archer fait un discours dans lequel il rend hommage aux 27 membres d'équipage morts pendant la mission dans l'Etendue Delphique.  Il ajoute qu'il est heureux d'être enfin de retour chez lui.  Après la cérémonie, il retrouve Erika Hernandez, une ancienne collègue (et amante) qui vient d'accéder au grade de capitaine et à qui Starfleet vient de confier le commandement du NX-02 USS Columbia.  Cette dernière lui pose des questions sur l'Etendue mais Archer ne veut pas y répondre et lui demande d'attendre le débriefing du lendemain.  De son côté, elle l'invite à venir visiter son vaisseau quand il le veut.  Hernandez lui explique également que depuis un an, la Terre vivait dans l'angoisse de l'attaque finale des Xindis.
Sur l'Enterprise, T'Pol prépare ses bagages pour retourner sur Vulcain lorsqu'elle reçoit la visite de Tucker.  Ce dernier lui explique que le capitaine lui ordonné de prendre un congé mais que depuis l'attaque Xindie, il n'a plus ni famille ni maison.  T'Pol lui propose de venir avec elle sur Vulcain dans la maison de sa mère, T'Les.  Devant le sourire ironique de Tucker, elle ajoute qu'il pourra dormir dans la chambre d'amis et lui donne rendez-vous à 11h le lendemain.

Le lendemain matin, Archer visite le pont du NX-02 encore en chantier et Hernandez lui présente toutes les améliorations suggérées l'année passée, notamment au niveau des armes et des systèmes de défense.  Archer semble amer et quand Hernandez lui en demande la raison, il lui explique que des années auparavant, il s'était plaint des tous les armements que l'ingénieur principal, Jeffries, avait voulu placer dans le vaisseau.  A l'époque, il trouvait qu'un vaisseau surarmé n'était pas l'idéal pour rencontrer de nouvelles espèces.  Trois ans plus tard, il admet que ces armes étaient nécessaires et même insuffisantes.  Après la visite, les deux capitaines se rendent au quartier général de Starfleet pour que Archer effectue un débriefing sur sa mission dans l'Etendue Delphique.  Archer doit subir un pénible débriefing avec le général Forrest et avec l'ambassadeur Vulcain Soval.  Ce dernier lui demande pourquoi il n'a pas fait plus d'efforts pour sauver l'équipage du Seleya et pourquoi il a fait exploser le vaisseau.  Archer, explique que l'explosion était un accident provoqué par une réaction en chaîne et que les Vulcains étaient contaminés par le Trellium au-delà de toute guérison.  Soval émet des doutes sur le diagnostic du docteur Phlox et Archer, qui commence à peine à se remettre de tout ce qu'il a vécu depuis un an perd alors son calme et crie sur l'ambassadeur : au départ de la mission, les Vulcains se sont opposés au départ de l'Enterprise pour l'Etendue Delphique et ils n'ont rien fait pour aider les Terriens.  Il ajoute que même les Andoriens les ont plus aidé que les Vulcains.  L'amiral Forrest intervient et ajourne le débriefinq.  Il ordonne au capitaine de prendre des congés.  Archer décide de partir faire de l'escalade et une fois sur place, il est rejoint par le capitaine Hernandez qui s'invite à partir avec lui.
Sur l'Enterprise, Phlox fait ses bagages pour retourner sur Terre, mais Reed le prévient que l'ambiance sur place a bien changé : la peur des Xindis a provoqué une vague de xénophobie et récemment, deux Tellarites et un Andorien ont été agressés.
Après de longues heures de voyage, Tucker et T'Pol arrivent sur Vulcain.  Arrivés au seuil de la maison de T'Pol, Tucker admire la beauté des lieux et il fait une remarque sur la beauté de T'Pol, ce qui lui vaut une remarque acerbe de la Vulcaine.  T'Les arrive et, tout le monde se sent assez mal à l'aise lorsque T'Pol présente le jeune homme à sa mère, qui lève un sourcil d'étonnement que sa fille ait ramené un collègue Terrien chez elle.  Pendant que Tucker dépose ses affaires dans la chambre d'amis, T'Pol s'étonne que sa mère ne soit pas à l'Académie.  T'Les apprend à sa fille qu'elle n'enseigne plus à l'Académie des Sciences de Vulcain et qu'elle a pris une retraite anticipée pour ne pas consacrer sa vie qu'au travail.  Elle lui remet une note de Koss, son fiancé.  Le lendemain matin, Tucker a quelques difficultés à s'adapter aux coutumes Vulcaines qui veulent que les invités se lèvent à 4h pour préparer le petit déjeuner ! Pendant le repas, la tension entre les deux Vulcaines est sensible : T'Pol refuse de réintégrer le Haut Commandement, préférant accepter une commission à Starfleet.  T'Les lui reproche d'avoir toujours voulu quitter Vulcain.  Incidemment, elle ajoute qu'elle désapprouve la coutume humaine qui veut que les enfants fassent passer leurs propres intérêts avant ceux de leur famille.  Enfin, elle trouve que l'attitude de sa fille est devenue trop humaine.  Assez mal à l'aise, Tucker fait diversion et il essaie de se rendre utile en réparant les synthétiseurs de nourriture de la maison.  Plus tard, alors qu'il vient de terminer le premières réparations, il est interrogé par T'Les qui a deviné ses sentiments pour T'Pol et il finit par avouer son amour pour T'Pol.  Ils sont interrompus quelques instants plus tard par Koss qui se présente au domicile de T'Pol pour lui parler.  Seuls, il lui annonce qu'il veut que la cérémonie traditionnelle se tienne au plus tôt malgré le manque d'enthousiasme de la Vulcaine.  T'Pol tente de trouver toutes sortes d'excuses pour refuser, allant jusqu'à évoquer le duel à mort du Koh-la-fee.  Mais Koss est prêt à aller jusqu'au bout pour respecter la volonté de ses parents et les traditions familiales.  Il ajoute qu'elle n'aura à rester avec lui qu'un an et qu'en échange de ce mariage, il promet que son père, un ministre haut placé, pourra aider T'Les à retrouver son poste à l'Académie.  Devant le regard interrogateur de T'Pol, il explique qu'on a forcé sa mère à démissionner.

Sur Terre, Reed, Mayweather et Phlox décident de se détendre dans un bar mais ils comprennent rapidement que Phlox n'est pas le bienvenu.  En fait, depuis l'attaque Xindie, certains Terriens sont devenus xénophobes envers tous les aliens.  Dans le bar, un homme s'en prend ouvertement à Phlox et quand les deux officiers prennent sa défense, une bagarre généralisée éclate.  Se sentant agressé le Dénobulien a un réflexe de défense propre à son espèce : il gonfle son visage, qui devient énorme.  Effrayés, les agresseurs quittent le bar.  Cet incident a mis Phlox mal à l'aise et plus tard, lorsque Sato l'invite à venir avec elle au restaurant, il décline l'invitation en déplorant qu'il risque de se passer du temps avant que les humains arrêtent de croire que tous les aliens veulent faire exploser la Terre.  Pour le consoler, Sato promet de lui rapporter quelque chose à manger.
Dans les montagnes, Hernandez explique que depuis le retour triomphal de l'Enterprise, des dizaines d'écoles ont été rebaptisées du nom du capitaine.  Lorsque la nuit tombe, Archer montre une étoile et il explique qu'il a trouvé une planète de classe M en orbite, mais en l'explorant, elle s'est révélée très dangereuse : un membre d'équipage y est mort et d'autres ont manqué de peu de s'y entre-tuer.  Il ajoute qu'il se sent responsable du danger qu'il fait courir à la Terre : en explorant l'univers, il attire l'attention de races hostiles.  Il se demande si les Vulcains n'avaient pas raison de dissuader les Terriens d'explorer et de leur conseiller de ne pas trop s'éloigner de la Terre.  Hernandez est surprise de tant d'amertume.  Cette nuit-là, Archer fait un cauchemar dans lequel il se fait attaquer par des Xindis et il se réveille en sursaut.  En discutant avec lui, Hernandez finit par lui faire avouer qu'il supporte mal certaines décisions qu'il a dû prendre dans l'Etendue Delphique.  Elle en vient à lui demander s'il ne prend pas volontairement de gros risques pour ne plus penser au passé.  Elle lui assure qu'il a fait tout ce qu'un bon capitaine devait faire.  Mais Archer lui explique qu'il ne veut plus la voir car elle lui rappelle ce qu'il était à ses débuts : un jeune explorateur enthousiaste et innocent.  Or depuis trois ans il a dû utiliser des méthodes immorales comme la torture et la piraterie et il ne supporte pas ce qu'il est devenu.  Hernandez s'approche de lui et l'embrasse.  Les deux capitaines décident que, contrairement à la dernière fois, ils ont le même grade, ils ne sont pas en service et ils sont loin de Starfleet : il n'y a donc aucune raison pour qu'ils refusent leur relation et qu'ils ne passent pas du bon temps ensemble.
Sur Vulcain, T'Les explique à sa fille la véritable raison pour laquelle elle a quitté l'Académie des Sciences de Vulcain : elle préférait démissionné que de subir la honte d'être renvoyée.  Un an auparavant, le Ministère de la Sécurité a effectué une enquête sur elle et elle a été accusée d'espionnage pour avoir transmis des données secrètes provenant des archives de l'Académie.  T'Les ajoutes que les preuves étaient fausses et avaient été fabriquées.  T'Pol comprend soudain qu'à travers T'Les, c'est elle qui était visée car elle a aidé Starfleet à fournir de preuves du rôle d'espionnage du sanctuaire de P'Jem.  Or, après la destruction du sanctuaire par les Andoriens, il y a eu de profonds changements politiques et le Premier Ministre a dû démissionner : T'Pol et sa famille se sont faits des ennemis.  T'Pol a compris qu'elle est responsable du sort de sa mère et elle est furieuse.  T'Les est déçue que sa fille se laisse dominer par ses émotions.  Elle en rend Tucker responsable et ajoute qu'un couple formé d'un Humain et d'une Vulcaine n'a aucun avenir.  Plus tard, sur le volcan qu'ils visitent, se sentant responsable de la situation dans laquelle se trouve sa mère, T'Pol explique à Tucker qu'elle a décidé d'accepter le mariage avec Koss.  Tucker est furieux mais il n'insiste pas et laisse T'Pol seule.

Sur Terre, Archer est revenu de permission et il se rend à la suite du briefing qui avait été ajourné par l'amiral Forrest.  Cette fois, l'ambassadeur Soval se montre plus conciliant.  Bien qu'il considère toujours les agissements du capitaine envers le Seleya moralement douteux, il admet qu'il n'avait pas vraiment le choix.  Enfin, il remercie officiellement Archer d'avoir arrêté les aliens qui projetaient d'envahir la Galaxie.  Sans cette intervention, Vulcain aurait très probablement été détruite après la Terre.  Il admet également qu'il a eu tort de penser que Archer ne convenait pas comme capitaine de l'Enterprise et les deux hommes se serrent la main.
Sur Vulcain, alors que Tucker s'habille pour la cérémonie du mariage, il reçoit la visite de T'Les.  Cette dernière lui demande s'il a dit à sa fille qu'il était amoureux d'elle.  Bien qu'elle désapprouve cette relation elle estime que T'Pol doit avoir toutes les informations en main avant de prendre sa décision concernant son mariage.  Mais Tucker estime que T'Pol a déjà été soumise à trop de pression au cours des derniers mois et il ne veut pas rendre les choses encore plus compliquées en lui demandant de choisir entre sa mère et lui.  Il décide donc de garder le silence.  Juste avant la cérémonie, T'Pol le remercie d'y assister et elle l'embrasse sur la joue.  Lorsque la cérémonie commence, il se tient à côté de T'Les et il assiste tristement à l'union de la femme qu'il aime avec Koss.  Les deux futurs époux s'agenouillent devant le prêtre qui prononce les premiers mots du rituel : "L'événement auquel vous allez assister n'a pas changé depuis les origines ...".
BuckarooHors Ligne Buckaroo,  le 10 Avr. 2009 à 20H55'
C'est pas encore ici que l'on retrouvra une once d'originalité, puisse qu'il s'agit d'un remake à la sauce Enterprise de Family. TNG.4, l'épisode intimiste qui avait suivit The Best Of The Both Worlds. TNG.3 et 4 .

Force est de constater que les personnages d' Enterprise n'ont pas le panache et la richesse de ceux de TNG et que Mike Sussman ne posséde pas le talent d'un Ronald D. Moore.

Tout n'est pas à jeter dans cet épisode. Le trauma d'Archer, la scène du débriefing ou il doit justifier le pire de ses actes auxprés des Vulcains. Ses rapports avec le capitaine Hernandez, la visite du NX02 et le cynisme blasé donc fait preuve Archer. Ca pêche juste par la conclusion. Archer retrouve la foi en sa mission, après une partie de jambes en l'air à la montagne.. Euh peut être, je dis pas, mais n'est ce pas un peu trop facile?

Gros rire pour la scène de cauchemar Xindi, mais bon un épisode d' Enterprise sans baston ou de KABOOM ! n'est pas un épisode d' Enterprise.

J'ai bien aimé la scène dans le bar, avec Phlox victime de racisme. Ca fait un peu cliché ( les gros beaufs blanc ont survécut aux 22ème siècle! ), mais la réaction de Phlox est pleine d'humour sur l'instant et pleine de sagesse plus tard avec Hoshi.

Le point faible, c'est la relation Trip/ T'pol. Rien n'a dire sur Connor Trinneer qui a parfaitement trouvé la nature humaine et blasé de son personnage.

Par contre, la Jolene Blalock en fait ( encore! ) des caisses et Joanna Cassidy suit la même trace. Joue t'elle une Vulcainne ou une ménagère Américaine de la classe moyenne?! ( le nettoyage des légumes : lol! ) .. C'est là tout le probléme de cette partie sur Vulcain. Vulcain n'a rien d'un nouveau monde étrange, d'une nouvelle civilisation, mais plutôt d'un Melrose Place à peine costumiser.

Le point d'orgue, c'est le mariage de T'pol ou le prête reprend le même speech du mariage Klingon ( You Are Cordially Invited.DS9.6 ) et le transpose à la sauce Vulcain. Pas une once d'originalité, à mon moins que Mike Sussman soit un fan absolu de Ronald D. Moore et qu'il tenait à lui rendre hommage.

70 % d'avis favorable.

Commentaires

1 Commentaire

Posté par Buckaroo, le 10 Avril 2009.

Poster le second Commentaire

Statistiques

Page consultée 313 fois ce mois.

Page consultée 19287 fois au total.

Nouveaux Venus

"Un verre?  Ça n'explique pas les huit autres qui ont suivi ."

Corps et âme

Annika Hansen

En ligne

62 visiteurs en ligne

aucun membre connecté

440 membres inscrits
Valid XHTML  Valid CSS Valid CSS

Back To Top