La Série Originale La Série Animée La Nouvelle Génération Deep Space Nine Voyager Enterprise

Rédaction

Fiche rédigée par Topaze, le 27 Mai 2007.

Diaporama Episode ″La belle et la bete″
LA BELLE ET LA BETE
Titre original:Exile
Num. production:ST:ENT-058
Prem. Diffusion US:15 Oct. 2003
Saison:3
Disque DVD:3-2
Référenciel:3/6
Episode Num.:58
 
Histoire:Phyllis Strong
Réalisation:Roxann Dawson
 
Distribution :
Maury Sterling...Tarquin
Philip Boyd...Officier de Communication
Date Indéterminée
 
Dans ses quartiers, Sato entend une voix qui l'appelle par son prénom.  Surprise, elle se retourne et croit voir une ombre.  Elle appelle immédiatement la sécurité du vaisseau, mais lorsqu'elle se retourne à nouveau, l'ombre a disparu.
En salle de commandement, T'Pol travaille sur les anomalies que l'Enterprise a rencontré et elle déduit qu'il doit y avoir une seconde Sphère identique à celle que le vaisseau a déjà rencontré.  Les anomalies se produiraient à l'intersection des ondes gravimétriques des deux sphères.  Archer semble enthousiasmé par cette découverte car cela permettrait d'anticiper l'emplacement des autres anomalies.  T'Pol acquiesce, mais elle ajoute que pour cela, elle a besoin des mesures exactes du champ gravifique de la seconde Sphère, qu'elle estime à une distance de quelques années-lumière.  Archer accepte et donne l'ordre de mettre le cap sur la position estimée de la Sphère.
Sur la passerelle, Reed étudie le journal des senseurs internes du vaisseau et confirme à Sato qu'il n'y a eu aucune intrusion dans ses quartiers.  Résignée, Sato se rend à l'infirmerie, mais à part un léger stress, le docteur Phlox ne trouve rien de suspect.  Sato lui explique que depuis plusieurs jours, elle se sent épiée, mais elle décide de mettre ses impressions de côté et de continuer son travail.  Elle se rend en salle de commandement pour continuer une traduction Xindie demandé par T'Pol, mais sur place, elle entend à nouveau la voix qui l'appelle et elle voit une planète inconnue, puis son visage sur tous les écrans de la salle.  Elle se voit ensuite dans un château inconnu, perché en haut d'un pic enneigé.  Très inquiète, la jeune enseigne se rend à l'infirmerie une seconde fois.  Cette fois, le capitaine Archer a été prévenu et, par précaution, il fait renforcer la sécurité interne du vaisseau et demande à Sato de rester en observation à l'infirmerie.  Pour évacuer sa tension, Hoshi propose au docteur de l'aider à nourrir les animaux de l'infirmerie mais soudain, le docteur semble se comporter étrangement, expliquant qu'il l'observe depuis plusieurs jours.  Sato comprend qu'elle a de nouveau des visions et qu'il s'agit de l'alien qui l'a déjà contactée.  Ce dernier lui demande de venir le rejoindre et il ajoute qu'il peut aider l'équipage à retrouver les Xindis.  Sato en parle alors à Archer, qui accepte de faire un détour, sachant que le temps presse.
Archer, Reed et Sato se rendent sur la planète de l'alien et atterrissent sur la terrasse du château.  Ils entrent dans la grande salle et sont accueillis par un alien à l'aspect assez repoussant.  Après quelques minutes de conversation, l'alien, qui se nomme Tarquin, explique qu'il pourra sans doute les aider à retrouver les Xindis au bout de quelques jours de recherche, s'il peut tenir entre ses mains un artefact fabriqué par ces aliens.  Alors que les trois officiers s'apprêtent à retourner sur l'Enterprise pour rechercher un artefact, Tarquin ajoute une condition : que Sato reste avec lui pendant ses recherches.  Archer est plutôt méfiant et réticent, mais Sato explique qu'elle est capable de se débrouiller seule et elle accepte le marché.  Elle revient sur la planète avec un morceau de la sonde Xindie qui a attaqué la Terre.

Ce soir-là, Tarquin a préparé un dîner rassemblant les plats préférés de Hoshi, qu'il a trouvé dans sa mémoire.  Hoshi est étonnée et demande à Tarquin pourquoi il est seul sur cette planète.  L'alien explique que dans sa race, environ une personne sur 50 millions naît télépathe et qu'il est aussitôt rejeté par sa société et envoyé en exil.  Sa planète d'origine est située à environ 30 années-lumière de son exil.  Sato est intéressée, mais quand Tarquin évoque des souvenirs très personnels de sa mémoire, elle est gênée et demande à se retirer.  Tarquin comprend qu'il a été un peu trop direct et il l'accompagne à sa chambre, lui offrant un livre écrit par une civilisation disparue pour qu'elle le traduise.
Pendant ce temps, l'Enterprise, se dirige vers la seconde Sphère, mais plus le vaisseau s'approche, plus les anomalies se montrent dangereuses.  Le vaisseau finit par subir de gros dégâts et perd une partie de la coque avant.  Archer décide de limiter les dégâts et ordonne l'arrêt du vaisseau.  Apparamment, cette Sphère génère beaucoup plus d'onde gravifiques et d'anomalies que la précédente.  Archer contacte Tucker et lui demande de modifier une navette en la recouvrant du Trillium-D trouvé quelques temps auparavant.  Tucker pense que c'est possible mais explique qu'il lui faut un jour et demi de travail.
Dans le château de Tarquin, Sato découvre l'alien en train d'utiliser un étrange objet qui ressemble à un œuf de cristal et Tarquin lui explique qu'il s'agit d'un appareil d'amplification télépathique offert par ses amis pour son exil.  Grâce à cet appareil, il peut communiquer sur de longues distances : c'est d'ailleurs ainsi qu'il a pu la contacter.  Il lui propose alors d'utiliser l'appareil et Sato accepte.  Dans une succession rapide de flashes, elle voit différents lieux et voit finalement un Xindi reptilien dans la salle du conseil Xindi.  Alors que Tarquin lui propose de continuer, elle sent qu'il veut trop s'approcher d'elle et décline la proposition.  Elle part alors visiter le château et découvre, dans le jardin, quatre tombes alignées.  Lorsqu'elle se retourne, Tarquin est près d'elle et il explique qu'il s'agit de ses quatre anciennes compagnes : il a plus de 400 ans et il a dû affronter quatre deuils.  Il demande alors à Sato d'être sa prochaine compagne, mais l'enseigne refuse, malgré son insistance, et retourne dans sa chambre.

Près de la Sphère, la navette modifiée par Tucker quitte le vaisseau et traverse sans encombre les anomalies qu'elle rencontre, ce qui satisfait le capitaine.  En revanche, la traversée de la barrière gravifique qui entoure la Sphère est autrement plus difficile et lorsque la navette émerge près de la Sphère, Tucker s'aperçoit que les senseurs ont été endommagés et demandent une réparation extérieure.  Archer ne veut pas retourner sur l'Enterprise et il décide d'atterrir sur la surface de la Sphère.  Malheureusement, une fausse manoeuvre de Tucker pendant les réparations déclenche l'allumage d'un réacteur de contrôle et la navette commence à redécoller, laissant Archer et Tucker sur place.  Le deux hommes n'ont alors pas d'autre choix que de tirer sur la navette pour détruire le réacteur, ce qui fait retomber la navette.  Quelques heures plus tard, tous les relevés sont terminés et les deux hommes rejoignent l'Enterprise, qui reprend la direction de la planète de Tarquin.  Mais alors que le vaisseau s'approche de la planète, toute l'énergie est brutalement coupée, laissant le vaisseau dériver dans l'espace.
Sur la planète, Tarquin a terminé ses recherches et il demande une fois de plus à Sato de reconsidérer sa décision et de rester avec lui.  Mais Sato refuse toujours et, résigné, Tarquin lui annonce que l'Enterprise est en route pour venir la chercher.  Effectivement, quelques heures plus tard, Archer rejoint Sato et il explique que Tarquin a trouvé des éléments intéressants sur les Xindis et qu'il ne les partagera que si Sato reste.  Le capitaine insiste alors sur l'aspect vital et urgent de la mission de l'Enterprise et lui rappelle que c'est la vie de milliards de Terriens qui est en jeu.  Sato est prise de court par la demande d'Archer mais elle finit par accepter son sort, demandant juste un peu de temps pour prendre ses affaires et faire ses adieux.  Bizarrement, le capitaine refuse et ajoute qu'il transmettra ses adieux à Travis.  Or, Sato pensait précisément à Travis à cette seconde et elle comprend soudain qu'elle n'est pas en train de parler au capitaine mais à Tarquin.  L'alien reprend sa forme et explique alors qu'il a immobilisé le vaisseau et le laissera ainsi si Sato n'accepte pas de rester.  Furieuse, Hoshi se saisit de l'appareil d'amplification télépathique et menace de le briser.  Affolé de ne plus avoir aucun moyen de contacter d'autres personnes sur de longues distances, Tarquin cède et rend sa puissance à l'Enterprise .  Peu après, Sato revient sur l'Enterprise, mais sans les informations sur les Xindis.
En salle de commandement, T'Pol a intégré les données rapportées par Archer à sa simulation, mais elle observe encore un décalage par rapport aux données attendues.  Elle explique alors au capitaine que pour gommer le décalage de toutes les anomalies rencontrées, il doit exister au moins 50 Sphères gravimétriques.  Observant la simulation, le capitaine se demande si ces Sphères n'ont pas été construites dans le seul but de créer l'Etendue Delphique.
Dans ses quartiers, Sato voit à nouveau Tarquin, mais ce dernier n'est plus menaçant : il s'excuse pour son comportement et il explique qu'il n'a jamais eu l'intention de blesser qui que ce soit.  Il ajoute que s'il a voulu la retenir, c'est parce qu'il ne veut pas qu'elle soit blessée lors de la mission de l'équipage.  Enfin, il lui rappelle que si elle change d'avis, il l'accueillera avec tout son amour.  En gage de bonne foi et en cadeau, il lui fournit les coordonnées d'une colonie Xindie sur laquelle une partie de l'arme de destruction massive Xindie est construite.  Sato fournit ces données au capitaine et le vaisseau met le cap dessus.
BuckarooHors Ligne Buckaroo,  le 10 Avr. 2009 à 21H24'
Star Trek rencontre La Belle et La Bête.

Autant dire tout de suite, je suis fan du film de Jean Cocteau et que je ne retrouve pas ici, une once de romantisme de cette histoire universelle.

D'abord un "monstre" sans aucune sensualité et qui au comble de l'esthéthisme, quand il prend forme humaine, ressemble à un clone de Dany Boon !

Quand au diner romantique au chandelle, à base de pizzas 4 fromage et de big mac dégoulinant de graisse, je préfére en rire !

Si on retient une idée piquée à ce bon vieux docteur (Who ), celle des compagnons, rien ne décolle vraiment dans cet épisode et pas même la réalisation plutôt informelle de Roxann Dawson.

On retiendra plutôt les intermédes sur la Sphére. Anodines, mais plus palpitantes. Toute proportions gardées.

51% d'avis favorable.

Commentaires

1 Commentaire

Posté par Buckaroo, le 10 Avril 2009.

Poster le second Commentaire

Statistiques

Page consultée 283 fois ce mois.

Page consultée 16278 fois au total.

Nouveaux Venus

"L'intérêt de la majorité passe avant l'intérêt personnel"

Spock

En ligne

36 visiteurs en ligne

aucun membre connecté

440 membres inscrits
Valid XHTML  Valid CSS Valid CSS

Back To Top