Sciences

Brane

Brane


En théorie des cordes une brane, ou p-brane, est un objet étendu, dynamique, possédant une énergie sous forme de tension sur son volume d'univers, qui est une charge source pour certaines interactions de la même façon qu'une particule chargée, telle l'électron par exemple, est une source pour l'interaction électromagnétique. Dans le langage des branes, une particule chargée est appelée une 0-brane.
Les branes ont été popularisées par certains modèles cosmologiques dits branaires dans lesquels l'univers observable constituerait le volume interne d'une brane (une 3-brane pour être précis) vivant dans un espace-temps ayant des dimensions supplémentaires.

Le mot brane est en fait une aphérèse de "membrane".



Types de branes en théorie des cordes

Les cordes fondamentales de la théorie sont des 1-branes, encore appelées F1-branes pour se souvenir qu'il s'agit de cordes fondamentales. Elles sont une source de type électrique pour l'interaction véhiculée par le champ B. Dans le cas des cordes ouvertes, leurs extrémités sont également des sources pour une 1-forme similaire au quadripotentiel en électromagnétisme.

Les D-branes sont des objets sur lesquels vivent les bouts des cordes ouvertes. La lettre D fait référence au mathématicien Dirichlet car imposer à l'extrémité d'une corde de se déplacer dans un certain espace correspond en mathématiques à une condition dite de Dirichlet. Définies originellement de cette manière il n'est pas évident que ces objets soient dynamiques. Il a néanmoins été montré par Joseph Polchinski qu'elles le sont bien, car les D-branes sont des sources pour des interactions véhiculées par certains champs spécifiques de la théorie des supercordes appelés champs de Ramond-Ramond. Il existe des D-branes de dimensions diverses couplant à divers champs de Ramond-Ramond. Par exemple dans la théorie IIA il existe des D-branes possédant 0 dimension spatiale. De telles D-branes ressemblent donc a des particules ordinaires et on les appelle des D-particules ou encore des D0-branes. La théorie IIB quant à elle contient des D-branes possédant une unique dimension spatiale, ce sont des D1-brane. Ces dernières ont donc le même nombre de dimensions que les cordes fondamentales ce qui suggère une éventuelle relation entre les deux. De fait, de très sérieux arguments pointent vers l'existence d'une dualité, appelée dualité S entre ces deux objets. Pour prendre un contexte cosmologique, si un éventuel scénario de cosmologie branaire devait être réalisé dans la nature alors notre univers constituerait une D3-brane et les particules du modèle standard correspondraient aux extrémités des cordes fondamentales y étant accrochées.

La NS5-brane est le dernier type de brane existant en théorie des cordes. Comme la corde fondamentale, elle est une source pour le champ B de la théorie, mais son type de couplage n'est pas électrique, mais magnétique. Pour prendre une bonne analogie, si on voulait comparer une corde fondamentale à une charge électrique ordinaire et le champ B au quadripotentiel électromagnétique alors la NS5-brane jouerait le rôle d'un monopole magnétique.

Selon cette théorie, notre univers serait situé sur une 3-brane (pour des raisons de simplicité, nous dirons simplement brane). Toutes les Galaxies que nous voyons, toute la lumière qui nous parvient fait partie de cette brane et ne peut en sortir, hormis la gravitation qui elle voit toutes les dimensions de l'espace-temps total. Notre brane, ou plus précisément, l'univers constituant notre brane, flotterait paisiblement dans un superunivers constitué d'immenses dimensions supplémentaires. Cela voudrait donc dire que notre univers fait partie d'un ensemble plus vaste.


     
Retour à l′index de l'Astrophysiques
Retour à l′index
Retour à la page précédente...
Page précédente

Commentaires

Aucun Commentaire

Poster le premier Commentaire

Rédaction

Fiche rédigée par Topaze, le 15 Juin 2008.

Dernière édition par Irolaan.

Statistiques

Page consultée 147 fois ce mois.

Page consultée 8418 fois au total.

Premier contact

Fiche Film ...

Nouveaux Venus

Senseurs

Internes  Conçus pour repérer et identifier les problèmes à l'intérieur d'un vaisseau de la Fédération, localiser une présence étrangère ou retrouver [...]

Fiche Technologique ...

Defiez Le TrekQuizz

Relever le défis ...

Une découverte dangereuse

Fiche Episode ...

"Enseigne si vous rencontrez d'autres trous, évitez les."

L'emprise du silence

William T. Riker

Prologue

PrologueTana Loss, un rebelle Bajoran, qui déteste autant la Fédération que les Cardassiens, arrive sur la station et met en cause la loyauté et la neutralité de Kira envers lui, Bajor et la Fédération.Dans le même temps, les deux soeurs Klingonne Duras, en fuite depuis leur défaite lors de la guerre civile Klingonne débarquent également sur Deep Space Nine. Elles semblent avoir rendez-vous avec Tana Loss.

En ligne

15 visiteurs en ligne

aucun membre connecté

433 membres inscrits
Valid XHTML  Valid CSS Valid CSS

Back To Top