La Série Originale La Série Animée La Nouvelle Génération Deep Space Nine Voyager Enterprise

Rédaction

Fiche rédigée par Topaze, le 27 Juillet 2007.

Diaporama Episode ″La recherche″
LA RECHERCHE
Titre original:Pathfinder
Num. production:ST:VOY-230
Prem. Diffusion US:01 Déc. 1999
Saison:6
Disque DVD:6-3
Référenciel:6/10
Episode Num.:130
 
Histoire:David Zabel
Scénario:David Zabel
Kenneth Biller
Réalisation:Mike Vejar
 
Distribution :
Dwight Schultz...Reginald Barclay
Richard Herd...Amiral Owen Paris
Richard McGonagle...Commandeur Pete Harkins
Victor Bevine...Garde de la sÚcuritÚ
Mark Daniel Cade...Technicien
Sur Terre, Starfleet a créé une équipe appelée "Pathfinder" qui est chargée d'étudier un moyen de ramener le Voyager dans le Quadrant Alpha.  Ce projet a été lancé, notamment, sur l'initiative de l'amiral Paris, le père de Tom Paris.  Dans cette équipe, travaille le lieutenant Reginald Barclay, qui a quitté l'Enterprise-E pour s'installer sur Terre et qui est maintenant marié.  Alors que l'Enterprise-E est en orbite autour de la Terre, Barclay contacte le conseiller Deanna Troi pour demander son aide.
Depuis qu'il est dans le projet Pathfinder, Barclay a été complètement obnubilé par l'idée d'établir une communication à double sens avec le Voyager.  Pour s'aider dans ses recherches, il a recréé le vaisseau et son équipage dans un Holodeck afin de pouvoir discuter avec eux.  En fait, bien que tentant de convaincre Deanna Troi du contraire, il est retombé dans son ancien travers.  Complètement bloqué par sa timidité dans la vie réelle (notamment avec son supérieur, le commandant Pete Harkins), il n'est à l'aise qu'avec ses amis holographiques.  Perdu dans le monde réel, il ne vit que pour l'équipage du Voyager, ce qui a conduit sa femme à le quitter.  Un jour où il se trouve dans la simulation, il est rappelé à l'ordre par Harkins, qui lui a demandé un diagnostique du transmetteur de la base.

Arrivé à la réunion, Barclay suggère que l'équipe essaie d'utiliser la proximité d'un pulsar itinérant pour effectuer une transmission à longue distance.  Selon lui, en dirigeant un faisceau de <a class="go" href="?pge=tachyon.sta">tachyons</a> vers le pulsar, il sera possible de créer un minuscule Vortex par lequel on pourra établir une communication dans les deux sens.  Harkins est plus que sceptique et il conseille fermement à Barclay d'oublier cette idée et de plutôt se concentrer sur la visite de l'amiral Paris.
Cette nuit-là, Barclay cède une fois encore à la tentation et retourne dans le Holodeck de la base pour y vivre avec l'équipage virtuel du Voyager.  Il entre dans la salle de repos pour jouer aux cartes avec Paris, Kim et Chakotay.  Contrairement au monde réel, Barclay se sent confiant et détendu avec ses amis holographiques et il leur confie qu'ils sont ses meilleurs amis.  Le lendemain, il se trouve dans la reconstitution holographique de l'infirmerie où le Docteur lui explique qu'il est un membre d'équipage d'une grande valeur.  Peu après c'est au tour de Kim et Paris de le féliciter.
De retour au laboratoire de recherche, Barclay assiste à la visite de l'amiral Paris où Harkins fournit aux officiels de Starfleet la dernière position connue du Voyager.  Barclay en profite pour dire un mot à l'amiral de sa théorie concernant le pulsar, mais Harkins est furieux de cette interruption et il renvoie Barclay chez lui pour le reste de la journée.  Mais au lieu d'obéir, Barclay se rend une fois de plus dans son Holosimulation du Voyager.  Sur place, il se rend dans la simulation de la salle de briefing pour demander une aide technique aux membres d'équipage.  Après son exposé, Janeway lui promet de l'aider.  Mais soudain, Harkins entre dans la simulation et découvre la reconstitution du Voyager et de son équipage.  Il rappelle au lieutenant l'interdiction de Starfleet sur la reconstitution de personnes réelles ainsi que les problèmes d'Holo-dépendance qu'il a déjà eu auparavant.  Il lui ordonne alors d'aller consulter un psychiatre et en attendant, il le renvoie du projet Pathfinder.

Désobéissant une fois de plus, Barclay se rend dans le bureau de l'amiral Paris qui, devant l'insistance du lieutenant, le laisse entrer.  Barclay lui demande l'autorisation d'accès au laboratoire pour un jour supplémentaire afin de tester sa théorie.  Il lui promet que si son projet échoue, il donnera sa démission de Starfleet.  L'amiral Paris hésite, puis il promet de confier l'expertise de sa théorie à un expert indépendant.  Si l'avis est favorable, il ordonnera à Harkins de poursuivre le projet et de le réintégrer dans l'équipe.
De retour à son appartement, il retrouve Deanna Troi qui lui explique qu'elle a demandé une permission pour avoir le temps de s'occuper de lui.  Barclay craque alors et raconte tout à Deanna Troi : en quittant l'Enterprise-E, il a perdu sa seule famille et les rares amis qu'il avait; depuis, il n'a jamais réussi à créer de nouveaux liens.  C'est pourquoi il a recréé l'équipage du Voyager dans un Holodeck, le seul endroit dans lequel il se sent en confiance.
Cette nuit-là Barclay contrevient une fois encore aux ordres et retourne au laboratoire.  Comme son code d'entrée a été annulé, il force l'accès en modifiant les programmes de l'ordinateur.  Une fois à l'intérieur, il accède au programme de téléguidage du téléscope de MIDAS.  Il initialise alors la séquence de tir d'un faisceau de tachyon dirigé vers le pulsar.  Mais pendant que la séquence se déroule, Harkins entre dans le laboratoire et ordonne à Barclay de s'éloigner de la console.  Mais au lieu d'obéir, Barclay donne l'ordre de transférer les contrôles dans l'Holodeck et court se réfugier dans la simulation du Voyager.  Lorsque Harkins entre à son tour avec deux gardes, ils sont arrêtés par les hologrammes de Tuvok et de deux membres de la sécurité du Voyager.  Harkins et les gardes sont aussitôt bloqués par un champ de force.  Pendant que Harkins essaie de provoquer la simulation de l'explosion du noyau de distorsion.  Barclay continue à exécuter la séquence d'émission du téléscope de MIDAS, sur la passerelle simulée du Voyager.  Finalement, Harkins parvient à franchir le premier obstacle et il entre à son tour sur la passerelle.  Aussitôt, la simulation de Janeway donne l'alerte et Barclay enferme à nouveau Harkins et ses hommes dans un champ de force, ce qui les empêche de venir l'interrompre dans ses actions.  Barclay supplie Harkins de lui laisser encore un peu de temps, mais la séquence de destruction lancée par Harkins arrive quasiment à terme.  Le téléscope de MIDAS émet son faisceau de tachyons, ouvrant un petit Vortex.  La séquence de destruction virtuelle du Voyager arrive à son terme et Barclay, refusant de voir tout son monde détruit, se rend à Harkins et interrompt la simulation.

Dans le Quadrant Delta, Seven of Nine a détecté la formation d'un petit Trou de Ver artificiel, non loin du vaisseau et dont l'origine serait dans le Quadrant Alpha.  Janeway fait immédiatement mettre le cap dessus.
Dans le laboratoire du projet Pathfinder, Barclay est encadré par deux gardes et refuse toujours de débloquer la console de commande qu'il a verrouillée.  Alors que l'amiral Paris entre dans le laboratoire, Harkins lui demande ce qu'il faut faire du lieutenant.  Avant que l'amiral ait eu le temps de répondre, un flot de données arrive : il s'agit d'un message de Janeway contenant des ajustements à effectuer pour établir la communication.  Quelques minutes plus tard, Janeway et l'amiral Paris peuvent échanger quelques mots et il explique au capitaine que sur Terre, Starfleet fait tout son possible pour trouver un moyen de les ramener.  Il ajoute qu'ils peuvent remercier le lieutenant Barclay pour ce qu'il a accompli.  Une fois la communication interrompue, Harkins s'excuse auprès de Barclay pour avoir douté de lui et l'amiral annonce qu'officiellement, le projet Pathfinder devient le Projet Voyager et il intègre le lieutenant.

A bord du véritable Voyager, l'équipage porte un toast au lieutenant Barclay : bien qu'ils ne le connaissent pas, ils font de lui un membre honoraire de l'équipage du vaisseau.
Sur Terre, Deanna Troi félicite Reginald Barclay pour ses efforts.  Miraculeusement, ce succès a guéri le lieutenant de son holo-dépendance.  Pour la première fois, il confie à Deanna qu'il a commencé à établir une relation avec une vraie femme.

Commentaires

Aucun Commentaire

Poster le premier Commentaire

Statistiques

Page consultée 206 fois ce mois.

Page consultée 8736 fois au total.

Nouveaux Venus

"Mais quand je pense à tout ce que nous avons traversé ensemble, je me dis que peut-être ce n'est pas la destination qui est importante, mais plutôt le voyage.  Et si le voyage dure plus longtemps et que nous faisons ce dont nous sommes intimement convaincus, alors c'est ici et nulle part que je veux être, aux côtés de mes camarades avec qui j'ai tant partagé."

Jeu final

Harry Kim

En ligne

28 visiteurs en ligne

aucun membre connecté

437 membres inscrits
Valid XHTML  Valid CSS Valid CSS

Back To Top