La Série Originale La Série Animée La Nouvelle Génération Deep Space Nine Voyager Enterprise

Rédaction

Fiche rédigée par Christine, le 19 Mai 2007.

L' Enterprise-D est en orbite autour d'une planète inexplorée nommée Surata IV. Le Lieutenant Geordi La Forge et le Commandant Will Riker sont sur la surface dans un marais, grouillant d'étranges formes de vie. La Forge retrouve Riker assis sur un rondin, blessé. Quelque chose a mordu sa jambe. La Forge demande à ce qu'il soit remonté. Mais le signal d'alerte du biofiltre du téléporteur se déclenche, car le corps de Riker a été infecté par un certain type de microbe non identifié. Pulaski est appelée, car elle seule peut autoriser son rapatriement.

A l'infirmerie, Pulaski informe Riker que son système nerveux est envahi par un microbe qui combine les caractéristiques d'un virus d'une bactérie. Elle utilise un scanner médical pour illustrer la présence et la multiplication des microbes, à Riker, autour de son nerf sciatique. Ils n'endommagent pas ses nerfs, ils les empêchant juste de fonctionner-et ils progressent vers son cerveau.
En attendant, Picard décide d'envoyer La Forge et Data à la surface pour localiser la source de l'infection. Ils trouvent une épine parasite sur une liane qui paralyse toute vie animale. Data trouve des restes de fossiles autour du secteur des lianes, et à en juger par la rapidité de leur tentative d'attaque sur La Forge, c'est un prédateur redoutable dans cette nature. Quand La Forge commence à couper le dard d'une des épines de la liane avec son phaseur, le marais entier commence à se déplacer et les lianes s'approchent de l'équipe. Ils sont remontés d'urgence.
Pulaski travaille dur pour analyser les échantillons, mais elle est incapable de trouver pourquoi les microbes prospèrent dans les nerfs humains. Riker continue à s'engourdir, Riker essayent d'en plaisanter mais il tombe bientôt inconscient. Pulaski essaye de le stabiliser, mais selon ses évaluations il mourra dans une heure.

Pulaski le met dans une machine qui stimulera artificiellement ses neurones cérébraux, pour les maintenir actifs et résistants au virus. Cela plonge Riker dans les souvenirs de ses aventures passées à bord de l'Enterprise. D'abord, les rêves de Riker sont raisonnablement neutres, comme sa première réunion avec Data. Bientôt, ses rêves deviennent plus agréables, peut-être même érotiques, y compris la réunion des jeunes femmes sur Rubicun III, la matrone Beata sur l'Angel One et la femme, produit du holodeck Minuet.
Cependant, ces rêves passionnés empirent en réalité la condition de Riker, comme si les endorphines positives créent par son cerveau était une nourriture pour les virus. Pulaski et Troi essayent donc de faire que la machine provoque des rêves négatifs. Riker éprouve alors de tels rêves comme la mort de Lieutenant Tasha Yar et la mort apparente de l'enfant de Troi.
Cela a l'effet désiré, mais ces endorphines ne sont pas assez fortes. Pulaski utilise la machine pour évoquer les rêves de sentiments primitifs de crainte et de survie. Riker commence alors à rêver de ses combats contre la créature de goudron Armus, le faux Amiral Grégoire Quinn et l'officier Klingon Klag t à bord du vaisseau de guerre Pagh.
En voyant que le travail d'émotions à l'état brut fonctionne mieux, Pulaski intensifie la stimulation neurale, causant des rêves à une allure plus rapide. Ce traitement finalement éradique l'infection et Riker se remet rapidement.
Diaporama Episode ″Au seuil de la mort″
AU SEUIL DE LA MORT
Titre original:Shades of Gray
Num. production:ST:TNG-148
Prem. Diffusion US:17 Juil. 1989
Saison:2
Disque DVD:2-6
Référenciel:2/22
Episode Num.:48
 
Histoire:Maurice Hurley
Scénario:Maurice Hurley
Richard Manning
Hans Beimler
Réalisation:Robert Bowman
 
Distribution :
Colm Meaney...Miles O'Brien
Diana Muldaur...Dr. Katherine Pulaski

Remarque

Le seul épisode "flash back" de la série.

Commentaires

Aucun Commentaire

Poster le premier Commentaire

Statistiques

Page consultée 134 fois ce mois.

Page consultée 12545 fois au total.

Nouveaux Venus

"Après tout ces instants passés chaque semaine à déjeuner ensemble vous n'avez toujours pas confiance en moi .... ce qui vous a sauvé la vie."

Échos distants

Elim Garak

En ligne

55 visiteurs en ligne

aucun membre connecté

440 membres inscrits
Valid XHTML  Valid CSS Valid CSS

Back To Top