La Série Originale La Série Animée La Nouvelle Génération Deep Space Nine Voyager Enterprise

Rédaction

Fiche rédigée par Topaze, le 27 Mai 2007.

Diaporama Episode ″Le deuil″
LE DEUIL
Titre original:Horizon
Num. production:ST:ENT-046
Prem. Diffusion US:16 Avr. 2003
Saison:2
Disque DVD:2-5
Référenciel:2/20
Episode Num.:46
 
Histoire:Andre Bormanis
Réalisation:James A. Contner
 
Distribution :
Corey Mendell Parker...Paul
Nicole Forester...Nora
Adam Paul...Nichols
Joan Pringle...Rianna
Philip Anthony-Rodriguez...Juan
Ken Feinberg...Capitaine Alien
Date : 10 Jan. 2153
 
L'amiral Forrest appelle le capitaine Archer pour lui demander de changer de cap afin d'étudier le cas rare d'une planète qui a quitté son orbite et va se retrouver entre deux géantes gazeuses.  Lorsque Mayweather effectue la correction de trajectoire, il remarque que l'Enterprise va passer non loin du vaisseau-cargo ECS Horizon, le vaisseau de ses parents.  Il demande alors au capitaine de faire faire un léger détour au vaisseau afin de se faire déposer là-bas pour quelques jours.  Archer accepte et lui indique qu'il le reprendra sur le chemin du retour lorsque l'étude de la planète sera terminée.  Mayweather envoie un message au Horizon pour annoncer sa venue, mais il reçoit une réponse troublante : il apprend que son père, gravement malade est décédé six semaines plus tôt.  Apparemment, un message lui avait été envoyé, mais il n'a jamais rien reçu.  Mayweather regrette profondément de ne pas avoir appelé son père plus tôt pour prendre des nouvelles, d'autant plus qu'il était plutôt en froid avec lui depuis son départ pour Starfleet.  Archer lui apprend alors que lorsqu'il recrutait son équipage, il avait choisi Travis car il avait été convaincu par une lettre écrite par le père de ce dernier.
L'Enterprise accoste l'ECS Horizon et Mayweather est accueilli par Rianna, sa mère, qui est à la fois l'ingénieur en chef du cargo et le médecin de bord.  Elle interroge Travis sur certaines missions dont elle a entendu parler concernant un champ de mines et un orage ionique.  Sa mère le mène à ses anciens quartiers où il retrouve ce qu'il avait laissé.  Travis retrouve ensuite son frère Paul, qui a pris le commandement du vaisseau depuis la mort de son père.  Les deux frères sont heureux de se retrouver, mais Travis sent que Paul lui en veut toujours qu'il ait choisi Starfleet plutôt que le Horizon.  Un peu plus tard, sur la passerelle de commandement, Travis effectue quelques modifications sur les radars du vaisseau pour en augmenter la portée.  Paul arrive à ce moment et lui reproche de ne pas avoir demandé l'autorisation, ajoutant que quand il sera parti, personne ne saura maintenir ces modifications.  Déçu, Travis quitte la passerelle.  Il est rejoint quelques minutes plus tard par Nora, la femme de Paul, qui lui explique que depuis la mort du père de Travis, tout est un peu déréglé : le vaisseau a raté un rendez-vous avec un vaisseau d'Orion et la gestion des stocks pose un problème; de plus, l'équipage a des doutes quand à la capacité de Paul à assurer le commandement.  Travis la rassure, mais ils sont interrompus par des secousses suspectes.

Deux vaisseaux inconnus attaquent le vaisseau-cargo, attachent une balise près des nacelles, puis disparaissent.  Travis analyse la balise et découvre que c'est également une mine qui peut exploser si on s'en approche trop.  Après avoir contacté d'autres cargos, Paul apprend que le ECS Constellation a connu la même situation quelques temps auparavant.  Quelques jours après avoir été marqué par la balise, le Constellation avait été attaqué par un croiseur dont le capitaine avait ordonné qu'on lui remette des marchandises.  Le capitaine du Constellation avait refusé mais son vaisseau avait alors été attaqué : trois membres d'équipage avaient été tués et les pirates avaient pris toute la marchandise.  Aussitôt, les deux frères ont une vision radicalement opposée de la situation : Paul veut pouvoir accélérer au maximum pour fuir et rejoindre Deneva au plus tôt; si le croiseur arrive, il leur laissera la marchandise.  Travis propose au contraire de renforcer la puissance des tourelles de tir pour endommager le vaisseau ennemi, dont il a repéré les points faibles; selon lui, si personne ne s'oppose aux pirates, d'autres vaisseaux-cargo se feront attaquer.  Mais Rianna se met du côté de Paul et refuse de mettre en danger la vie des membres d'équipage.  Déçu, Travis quitte la passerelle.
Dans un hangar du vaisseau, Travis effectue tout de même la connexion des réservoirs de plasma vers les tourelles de tir, mais Paul s'en aperçoit et, furieux, se rend au hanger.  Les deux frères se disputent et Paul reproche à Travis d'avoir tourné le dos à sa famille et aux "boomers".  Il lui reproche également de ne pas avoir parlé à son père avant sa mort.  Enfin, il explique que depuis que Starfleet existe, tous les jeunes veulent explorer l'Univers et se détournent des vaisseaux-cargos.  Travis quitte la pièce, mais refuse de supprimer les modifications qu'il a apportées aux systèmes.  Il est rejoint un peu plus tard par sa mère et il lui explique qu'il envisage de quitter temporairement Starfleet pour revenir sur le Horizon, le temps de tout remettre d'aplomb.  Mais Rianna lui répond que sa place est sur l'Enterprise et que Paul a simplement besoin d'un temps d'adaptation et qu'il fera un bon capitaine.  Ils sont interrompus par un appel de la passerelle qui signale l'approche rapide d'un vaisseau inconnu.

Comme tous le redoutaient, il s'agit bien du croiseur pirate et Paul contacte le capitaine pour négocier.  Malheureusement, cette fois, le pirate veut non seulement les marchandises mais aussi le vaisseau lui-même.  Pris au dépourvu, Paul tente de négocier, mais le capitaine alien coupe la communication et commence à tirer.  N'ayant pas d'autre solution, Paul autorise Travis à appliquer son plan.  Le Horizon revient en vitesse normale et le module de commandement largue le traîneau de containers.  Avec les tourelles modifiées, le module de navigation manoeuvre rapidement et tire sur le vaisseau ennemi, détruisant les armes et les moteurs du croiseur.  Le vaisseau-cargo reprend ensuite sa route.
Pendant ce temps, sur l'Enterprise, Archer et Tucker essaient de convaincre T'Pol de venir assister à la projection du film d'horreur "Frankenstein".  T'Pol tente par tous les moyens d'y échapper mais s'y rend finalement.  Malheureusement, ses réacions ne sont pas celles attendues par les deux officiers.  En effet, elle trouve particulièrement intéressante la réaction des villageois lorsqu'ils voient la créature : apeurés par son apparence repoussante, ils la poursuivent pour la tuer.  T'Pol trouve que cette réaction est similaire à celle des Humains lorsqu'ils ont vu des vulcains.  Elle décide de conseiller ce film à l'ambassadeur Soval et à tous les Vulcains se rendant sur Terre pour qu'ils sachent à quoi de préparer !
Sur le Horizon, les deux frères se réconcilient et Travis reçoit alors un messsage lui annonçant l'arrivée imminente de l'Enterprise.  Rassuré quant à l'avenir de sa famille, il revient sur l'Enterprise, où il est accueilli par le capitaine Archer qui s'étonne des impacts de tirs sur le Horizon.  Travis répond simplement que tout va bien.
BuckarooHors Ligne Buckaroo,  le 10 Avr. 2009 à 21H40'
Ne vous inquiétez pas fan d'Enterprise, j'apprécie bien mieux les saisons suivantes!

Horizon est un épisode d'une banalité confondante. A ranger du coté des opportunités manquées.

Celle d'explorer le mode de vie des "Space Boomers", des "working class hero" du 22 ème siécle.

Trop gentille, trop propre, trop monotone, La famille Maywheater me fait penser à la famille Ingalls, Jamais la dimension sociale de ces gens n'est exploré avec justesse, tout juste si on ne reprend pas les mêmes ingédients du " Fortunate Son " de la saison précédente.

Allons y franchement, Anthony Montgomery est mauvais comme un cochon, une véritable tête à claque à la Wesley Crusher, c'est en partie à cause de lui que je n'arrive toujours pas à m'impliquer dans cet épisode.

Les personnages sont mal esquissés, le frère en particulier qui aurait dut être un dur à cuire, accablé par la succession de son pére. Ici, c'est une véritable charlotte aux fraises comme sa maman.

Par ailleurs le deuil du père ne pése à aucun moment dans leur rapports familiaux. A quoi bon avoir fait pleurer le pauvre Travis, si ce n'est de montrer que même là, Montgomery est un mauvais cabot.

25% d'avis favorable.

Commentaires

1 Commentaire

Posté par Buckaroo, le 10 Avril 2009.

Poster le second Commentaire

Statistiques

Page consultée 275 fois ce mois.

Page consultée 16990 fois au total.

Nouveaux Venus

"Je sais le faire, je sais le faire, je sais le faire"

Star Trek

Pavel A. Chekov

En ligne

28 visiteurs en ligne

aucun membre connecté

435 membres inscrits
Valid XHTML  Valid CSS Valid CSS

Back To Top